Monter un mini PC pour le jeu (LANBox)

Partie 2 : Monter un mini PC de salon, cliquez ici.

Depuis quelques mois les mini PC connaissent un engouement important car quelques fabricants proposent des produits d’excellentes qualité. Et il faut reconnaître que c’est plutôt mérité, certains produits n’ont plus grand chose à envier aux grands boîtiers des PC de bureau.

Le but de cet article est de présenter dans un premier temps le monde des mini PC, en présentant quelques boîtiers avec leurs avantages et leurs inconvénients. La deuxième partie est consacrée à la réalisation d’une LANBox spécialement optimisée pour le jeu, en détaillant les composants les mieux adaptés pour ce type d’usage

Un mini PC, c’est quoi ?

Un mini PC n’est rien d’autre qu’un PC classique dans un boitier très compact d’environ 30 cm de profondeur pour 20 cm de large et 20 cm de haut. Mais alors comment faire pour intégrer tous les composants dans ce boîtier si petit ? C’est là où les constructeurs ont du être ingénieux et force est de constater que leur travail à payé.

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de monter un mini PC très performant sans pour autant sacrifier énormément d’éléments. Bien sur, comme nous allons le voir dans le suite de cet article, quelques compromis sur le choix des composants sont nécessaires… mais quel bonheur d’aller à une LAN partie avec son mini PC. Les boîtiers de mini PC, du fait du problème d’encombrement sont souvent vendus sous la forme de “barebone“, c’est à dire d’un ensemble carte mère + boîtier +alimentation (et quelques fois le ventilateur du CPU).

Le plus gros facteur limitant d’un mini PC est qu’il n’intègre en général qu’un seul slot 5″1/4, ce qui peut être problématique mais pas tellement pour un PC dédié au jeu uniquement. De plus les cartes mères actuelles intègrent pas mal de composants directement : les chips sons et réseaux remplaçant avantageusement les anciennes cartes PCi. Certains barebones disposent d’ailleurs maintenant de plusieurs slot 5″1/4 ce qui peut être intéressant pour certaines utilisations.

L’autre facteur limitant est que certains boîtiers ne permettent pas d’ajouter une nouvelle carte graphique et l’utilisateur doit utiliser le chip graphique intégré sur la carte mère. Ce type de barebone est très intéressant pour certaines applications (mini PC comme lecteur MP3 ou DVD par ex), mais à éviter totalement pour le jeu car ces chips graphiques sont très peu performants en 3D.

Nous recevons souvent des courriers pour nous demander les meilleures boutiques pour acheter sur Internet. Nous n’avons pas la prétention de toutes les connaître mais nous vous recommandons les 4 boutiques en ligne suivantes : LDLC, Materiel.net, Grosbillmicro et RueduCommerce pour leurs prix, leur sérieux et la qualité de leurs services.

Monter une LANBox

Quels composants sont nécessaires en plus du boîtier ? Le barebone intégrant déjà l’alimentation, la carte mère et le ventirad, il suffit de rajouter un disque dur, de la mémoire, un lecteur DVD et/ou graveur et un processeur. La carte graphique est parfois intégrée à la carte mère (cf. 1.), mais pour un LANBox digne de ce nom, elle est nécessaire.

Le choix du barebone est bien entendu primordial, car c’est lui qui conditionnera le choix des autres composants. Les principaux constructeurs de barebones sont assez peu nombreux, on peut citer Shuttle (le fabricant qui a lancé les mini PC), Abit, Asus, Biostar, Epox, Msi et Soltek. Shuttle est le leader incontesté dans le domaine et c’est le fabricant dont la gamme de boitier est la plus complète.

A la différence d’un PC d’un bureau, le choix du boîtier conditionne le choix de la plateforme : Intel ou AMD. En effet le boîtier intègre la carte mère la plupart du temps. Tout comme les PC de bureau le meilleur choix actuel sont les cartes à base de chipset Nforce4 qui sont vraiment excellentes pour les joueurs, les processeurs AMD étant moins chers que leurs équivalents Intel à performances comparables.

Actuellement 3 types de socket coexistent chez AMD. Le socket A est en fin de vie mais en trouve encore des barebones et des processeurs dans ce format pour des prix très bas. Pour une config entrée de gamme c’est un choix qu’il convient d’étudier, le rapport performances/prix est actuellement très bon. Les autres socket sont le 754 qui est remplace progressivement le socket A pour l’entrée de gamme et le socket 939 qui est le socket actuel pour le haut de gamme. Outre le fait de disposer des processeurs lui puissants, il a l’avantage de permettre une certaine évolutivité, actuellement jusqu’à l’athlon 64 4000+ et les processeurs dual core sont également supportées.

Assurément les meilleurs boîtiers adaptés à ces 3 sockets sont les barebones suivants : le Shuttle SN45GV3 pour les processeurs Athlon XP, le Shuttle SN85G4V3 pour les athlon 64 en socket S754, et le Shuttle SN25P pour les AMD Athlon 64 en socket 939.

On peut citer également 2 boitiers très intéressants livrés sans carte mère, vous pouvez donc choisir le socket que vous désirez : Intel ou AMD. La carte mère doit être au format Micro ATX. L’antec Antec ARIA 300W sera adaptée pour une config peu gourmande en énergie (CPU et carte graphique), sinon l’Aspire X-QPACK-AL/420 est également très intéressant car il dispose d’une alimentation de 420W.

Pour ceux qui veulent absolument monter un mini PC avec un processeur INTEL, on peut citer le Shuttle SB81P qui permet de monter un processeur Intel au format LGA775.

Maintenant que le boitier est choisi, pour les autres composants je vous invite à consulter et vous inspire des configs PC régulièrement mises à jour :

En effet il est évident qu’un mini PC ne nécessite rien de particulier pour ces composants, la sélection effectuée pour les configs du bureau est donc directement utilisable. Choisissez le CPU, la mémoire et la carte graphique en fonction du barebone.

N’hésitez pas à demander de l’aide ou des conseils sur votre choix de mini pc et des composants sur le forum dans la rubrique achat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here