Tests du processeur Presler d’Intel (pentium 9XX)

0
6

C’est aujourd’hui qu’Intel autorise la presse a publier les tests de son dernier processeur en date : le Presler. Il s’agit en fait du dernier processeur utilisant l’architecture Netburst qu’utilisent les pentium 4 depuis de nombreuses années. En effet, Intel va opérer un virage a 180° pour ses prochains processeurs en 2006, en privilégiant le rapport performances/dissipation thermique… mais nous vous en reparlons en temps voulu.

Ce processeur Presler est un dual-core accompagné de 4 Mo de mémoire cache de second niveau gravé en 65 nanomètres. Il a pour difficile mission de rivaliser avec les athlons dual core (X2) d’AMD, très performants mais aussi très chers.

Ce CPU est loin d’être révolution technologique, il s’agit, grosso modo, de pentium D 8XX gravés en 65 à la place de 90 nm ce qui permet de baisser la dissipation thermique et donc d’augmenter (un peu) les fréquences. Intel introduit également la technologie Vanderpool dont nous avons déjà souvent parlé. Ce core Presler est décliné en 5 versions : le Pentium D 920 (2.8 GHz), 930 (3.0 GHz) et 940 (3.2 GHz) et Pentium D 950 (3.4 GHz), ainsi qu’une version Extreme Edition, le 955 (3.46 Ghz mais avec un bus de 1066 MHz). Les chipsets requis sont les mêmes que pour les Pentium 8xx : i945 pour les Pentium D 9xx, et i975 pour le Pentium XE 955. Une mise à jour du bios est nécessaire.

Nos confrères Presence-PC et Clubic publient un article consacré à ces nouveaux processeurs D 9XX, je vous laisse découvrir ce que donnent les tests mais les résultats ne sont guère brillants pour Intel, 2005 est vraiment une année à oublier pour le fondeur :

Citation : Bien que l’architecture Pentium 4/Netburst demeure sur certains points très intelligemment pensée, cela fait de nombreux mois maintenant qu’Intel traîne les déclinaisons de cette génération comme autant de maillons retenant son pied à un boulet. Réellement, les derniers mois de la vie du Pentium 4 n’auront été ni les plus heureux, ni les plus représentatifs d’un processeur aux multiples facettes, qui n’aura su soigner ni son arrivée ni sa sortie (et donc ce que la majorité en retiendra). A moins d’une surprise. Car si Intel amorce un virage à 180° en remplaçant la fréquence par le rapport performances/watts en tant que priorité numéro 1, il existe une certaine inertie dans les cycles de Recherche & Développement. Vu la complexité de mise au point d’un processeur, même Intel ne peut pas sortir une nouvelle architecture de son chapeau du jour au lendemain, et ce fait constitue la principale raison de l’arrivée du Presler. Ce dernier représentant l’ultime génération du Pentium 4.

Lire le test du Presler sur Presence-PC

Citation : À quelques jours à peine du nouvel an, et alors que beaucoup d’entre nous ne se sont pas encore remis des festivités de Noël, Intel s’offre la dernière sortie de l’année en levant le voile simultanément sur son nouveau processeur haut de gamme, le Pentium Extreme Edition 955, et sur son nouveau chipset, lui aussi haut de gamme, l’i975X. Si vous pensiez avoir reçu le dernier-né de la technologie avec en découvrant le couple Pentium Extreme Edition 840 et i955X sous votre sapin, et bien vous en serez pour vos frais ! Ainsi va l’industrie informatique…

Lire le test du Presler sur Clubic

LAISSER UN COMMENTAIRE