L’importance de l’électronique dans les écrans LCD

0
3

Les écrans plats LCD n’arrêtent plus de progresser en terme de rémanence et de baisser en terme de prix. Nos confrères de Hardware.fr avaient déjà montré que l’électronique qui se cache derrière les dalles était parfois un peu léger, dans le but de diminuer les coûts bien sur… cette fois ils ont voulu mesurer l’importance de l’électronique dans le rendu des couleurs au cours du temps, point crucial pour les graphistes. Les auteurs ont donc observé l’évolution du rendu des couleurs sur une durée totale de 30 heures pour les écrans suivants : Belinea 10 20 35W, Eizo L887, Nec LCD 2170NX, Hyundaï Q90U. Le commun des mortels se moquent un peu que les couleurs soient légèrement différentes au bout de plusieurs heures… mais pas les graphistes. Si vous faites parti de cette catégorie exigeante d’utilisateurs, vous devriez jeter un petit coup d’oeil à ce test très intéressant. L’électronique joue bel et bien un rôle important dans le rendu des couleurs au cours du temps sur ce type d’écrans.

Citation : Après la théorie la pratique : quelle est l´influence de l´électronique sur la dalle ? Dans l´article Des dalles à la carte : Mura, électronique, pixels morts… nous avions détaillé les 1001 recettes du fabricant économe. Cette fois nous allons étudier si ce changement d´électronique pour des composants de moindre qualité a une influence sur la dalle et son rendu, à un instant T et surtout dans le temps. De plus, qu´apportent les écrans qui se disent 10, 12 ou 14 bits ? Nous avons essayé.

Lire le test “l’influence de l’électronique sur les couleurs des LCD” sur hardware.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE