Lancement et tests des processeurs AMD sur socket AM2

0
6

C’est aujourd’hui, 23 mai, qu’AMD annonce officiellement le lancement de sa nouvelle gamme de processeurs sur socket AM2. Pour rappel ces processeurs sont une évolution des excellents Athlon 64 que l’on connaît depuis bientôt 3 ans, la principale innovation de ce nouveau socket est le support de la mémoire DDR2.

Nos confrères de la presse informatique ont pu tester et comparer ces processeurs avec les athlon 64 socket 939 et, autant vous le dire tout de suite, ces processeurs n’apportent strictement rien par rapport aux athlon 64 sur socket 939. Malheureusement c’était prévu mais ce nouveau socket complètement inutile laisse tout de même un goût amer. Seule l’utilisation de mémoire DDR-2 800 très coûteuse permet d’obtenir un ridicule petit gain de performances !

Ce Socket a tout de même le mérite d’unifier les anciens sockets 754 et 939 pour tous les Athlon 64 et les Sempron, mais la encore on est déçu. Le P-Rating choisi par AMD pour les sempron peut être qualifié de malhonnête : un Sempron 4400+ AM2 est à peine au niveau d’un Sempron 4200+ S939 dans la plupart des applications !

Quelques semaines avant le lancement du prometteur Core 2 Duo d’Intel, il devient donc urgent d’attendre pour choisir sa prochaine plate forme. D’une part les performances des nouveaux processeurs Intel risquent d’être excellentes, d’autre part AMD pourrait jouer une dernière carte un peu en désespoir de cause : baisser ses tarifs.

Les dossiers de nos confrères :

Citation : Lancé il y’a à peine 3 ans sur PC de bureau, l’Athlon 64 connaît ce jour un deuxième changement de Socket. En effet, lors de son lancement en septembre 2003, on avait droit à l’Athlon 64 sur Socket 754, ainsi qu’un Opteron renommé en Athlon 64 FX sur Socket 940. Le Socket 754 ne permettait la gestion de la DDR que sur un canal, au contraire du 940 et de l’Opteron qui avaient pour défaut de nécessiter de l’onéreuse mémoire registered.

L’uniformisation de ces deux gammes sur un même Socket se fit en juin 2004 via le lancement du Socket 939. Cette fois, la mémoire DDR classique était gérée sur deux canaux … mais un mois plus tard AMD lançait sa gamme Sempron, sur l’ancien Socket A mais aussi sur le Socket 754. Du coup, sur PC de bureau la situation n’avait guère avancée puisque l’on se retrouve à l’heure actuelle encore avec deux Sockets pour les PC de bureau.

Lire le test du nouveau socket AM2 d’AMD sur Hardware.fr

Citation : Annoncé et préparé depuis longtemps, tout d’abord retardé vu le surcoût de la DDR2 sur la DDR puis finalement avancé de 2 semaines, le Socket AM2 est enfin là ! Si cette évolution suscite tant d’attention, c’est sans doute parce que cela fait des mois que AMD n’a pas touché à ses Athlon 64 et ses Athlon 64 X2, que ce soit sur le plan technique qu’au niveau des prix. A ce titre, le parallèle avec la génération K7 et les Athlon/Athlon XP est un peu difficile, puisque là où ces derniers ont subis de constantes évolutions de fréquence (partis de 500 MHz pour finir à 2.2 GHz), de taille de cache et de FSB, l’architecture K8 semble actuellement bloquée. Même si nous n’en somme pas encore à son terme, le rythme des sauts en fréquence et des baisses de prix est sans comparaison. Cela fait 1 an et demi (depuis le lancement de l’Athlon 4000+) que la gamme Athlon 64 n’a pas évoluée. Et ce problème est loin d’être simplement technique : de nouveaux processeurs plus hautement cadencés ont continués à sortir, mais ils ont été réservés pour l’inaccessible série FX, qui n’a jamais plus été démocratisée en déclinaisons Athlon 64 depuis l’impossibilité du Pentium 5xx à atteindre la fréquence de 4 GHz.

Lire le test du nouveau socket AM2 d’AMD sur Presence-PC

Citation : Alors qu’Intel a lancé des chipsets et processeurs supportant la mémoire DDR2 il y a pratiquement deux ans, en juin 2004, c’est seulement maintenant que AMD se décide à lancer une nouvelle gamme de processeurs supportant la deuxième génération de DDR. Mais on ne peut pas en vouloir au fondeur d’avoir attendu si longtemps car il faut avouer que la DDR2 est handicapée par des temps de latence élevés et rares sont les modèles de DDR2 offrant des timings dignes de ce nom à un prix raisonnable. De nombreux tests ont déjà prouvé que la DDR-400 avec des timings agressifs était bien souvent plus véloce que de la DDR2. Mais AMD ne pouvait ignorer plus longtemps le marché de la mémoire qui glisse tout doucement vers la DDR2 et qui dépasse désormais la DDR1 en termes de volumes de production. Bref, le socket AM2 est lancé principalement pour cette raison : le support de la DDR2…

Lire le test du nouveau socket AM2 d’AMD sur Matbe

Citation : Il y a de nombreux mois déjà Intel faisait le pari, risqué, de faire migrer sa plateforme Pentium 4 vers la mémoire DDR2 tout en changeant de socket et en introduisant le bus PCI-Express. Ces temps glorieux, d’aucun d’ailleurs ne diront immémoriaux, remontent au mois de juin 2004 et à l’époque l’arrivée de la DDR2 ne s’était pas faites sans douleur. Très onéreuse, cette nouvelle mémoire s’était en effet révélée comme plus lente que la classique DDR ce qui en avait déçu plus d’un… L’éternel concurrent d’Intel, AMD, s’était alors empressé de réaffirmer son soutien pour la DDR, ce qui a d’ailleurs fait ses beaux jours.

Lire le test du nouveau socket AM2 d’AMD sur Clubic

LAISSER UN COMMENTAIRE