Vers une fusion entre Noos/Numéricâble et Iliad/Free ?

0
6

Selon des informations de la Lettre de l’Expansion, le fonds d’investissement britannique Cinven, propriétaire de Noos-Numéricâble, étudierait une offre d’achat amicale sur Iliad, la maison mère de Free.

Le montant de l’offre pour le rachat de la société Iliad atteindrait les 5 milliards d’euros et permettrait de créer un nouvel opérateur de poids. Les synergies potentielles entre les deux opérateurs sont importantes : Noos/Numéricable dispose d’un réseau de fibres optiques important et le fond d’investissement Cinven a les poches bien pleines ce qui permettrait à Free de financer plus vite son développement dans la fibre optique (les premières offres seront lancées en juin) et d’acheter la dernière licence UMTS (pour plus de 600 millions d’euros). Free dispose de plus de 2 millions d’abonnés et Noos/Numéricâble dispose de nombreux accords avec les chaines de télévision.

Les deux groupes n’ont pas souhaité commenter l’information. Mais une chose est sûre, cette opération ne sera possible qu’avec l’accord de Xavier Niel, actionnaire majoritaire (67%) et dirigeant historique du groupe Iliad fondé en 1991. En 2006, Iliad a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 950 millions d’euros, en progression de 31,2% sur un an et a toujours affirmé qu’il pouvait continuer son développement seul. Hier, cette rumeur d’OPA a fait grimper le titre Iliad de 7%, à l’ouverture de la bourse de Paris.

Après les rachats de Tele2 France et d’AOL en fin d’année dernière, les grandes manoeuvres continuent donc dans les télécoms. La semaine dernière, des rumeurs ont laissé entendre que Club-Internet pourrait être racheté prochainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE