AMD lance ses processeurs Phenom

0
4

C’est aujourd’hui qu’AMD lance ses nouveaux processeurs Phenom grand public basés sur sa nouvelle architecture K10, déjà introduite dans les Opteron Barcelona (processeurs pour serveurs). AMD lance en fait une plate-forme complète dénommée Spider et composée de trois éléments :

– Un processeur AMD Phenom
– Un carte mère à chipset AMD 790FX
– Un carte graphique à GPU Radeon 38×0 (lancées la semaine dernière, lire cette actualité)

Le 790FX permet de gérer 4 ports PCI Express x16, deux étant câblés avec 16 lignes PCI-E et deux avec 8 lignes. Le CrossFire X, qui permettra de faire fonctionner 3 ou 4 carte graphiques à la fois (!), nécessitera donc une carte mère de ce type : son lancement officiel n’est pas prévu avant début 2008. Le southbridge est plus classique : 4 ports SATA et la gestion du réseau sont confiés à des puces additionnelles.

Le Phenom est un processeur quadri-coeurs dont la spécificité vient de son implémentation native au contraire d’Intel qui a choisi de "coller" deux puces double-coeurs côte à côte pour proposer une puce quadri-coeurs. AMD introduit également quelques nouveautés dans son architecture K10 comme un contrôleur mémoire DDR2 de seconde génération.

AMD lance ce jour, dans un premier temps, les deux Phenom 9500 et 9600 cadencés à 2.2 et 2.3 GHz. Les prix annoncés de ces processeurs sont d’environ 240 et 215 €, prix assez agressifs puisque l’Intel Q6600, le moins cher des quad-core, est vendu autour des 240 euros. Par contre, chose très inquiétante, AMD a finalement annulé au dernier moment le lancement du Phenom 9700 cadencé à 2.4 Ghz pour cause de non stabilité suffisante. AMD semble éprouver les pires difficultés à monter en fréquence avec ses processeurs Phenom, le fondeur reste cependant optimiste et évoque 2.6 GHz au premier trimestre 2008.

Concenant les performances, nos confrères de la presse internet ont publié des tests complets de ces processeurs Phenom 9500 et 9600 (voir ci-dessous). Soyons clair et direct : ces processeurs Phenom sont une immense déception pour les fans de la marque. En effet, un Phenom 9600 n’atteint en moyenne que 85% environ des performances d’un Intel Q6600 (les deux processeurs fonctionne à 2.4 Ghz). On se rappellera avec amertume les malheureuses promesses d’AMD qui annonçait que son architecture K10 était 30 à 40% plus rapide que l’architecture Core d’Intel à fréquence égale ! (nous avions raison d’être méfiants…)

Rappelons qu’Intel lancera en janvier de nouveaux processeurs Penryn qui sont légèrement plus efficaces que les Core 2 et peuvent encore monter facilement en fréquence. Dans le même temps, AMD bloque actuellement à 2.3 GHz et ne peut en aucun cas lutter sur le haut de gamme face à Intel et ses Core 2 Extreme comme le QX9770 aux performances stratosphériques (ce processeur est lancé, comme par hasard, aujourd’hui même mais nous avons décidé de ne pas en parler car sa disponibilité réelle n’est pas prévue avant janvier…). AMD devra donc encore une fois jouer sur le rapport performance/prix pour essayer de se démarquer : un pari très risqué car le coût de production des processeurs AMD Phenom est supérieur à ceux d’Intel (du fait de la finesse de gravure supérieure). L’équilibre financier d’AMD risque d’être encore très difficile en 2008, surtout si les cartes graphiques se vendent mal. En réalité, la survie financière d’AMD dépendra quasiment de la politique tarifaire de son géant de concurrent : il est évident que ce dernier pourrait facilement "tuer" son rival, simplement en baissant ses prix…

Il faut espérer, pour AMD, que ce dernier arrive à mieux maîtriser son procédé de fabrication en 65nm : de nouveaux steppings dans les mois qui viennent et le passage en 45nm prévu pour fin 2008 permettront probablement au K10 de réellement monter en fréquence et de donner sa pleine mesure… trop tard ?

Citation : Lancés en septembre 2003, les Athlon 64 furent un véritable succès. AMD disposait en effet d’une architecture diablement efficace face à son rival Intel, que ce soit en terme de performance pure ou de rapport performance / consommation, un facteur qui commençait à prendre de l’importance. AMD continua sur sa lancée avec les Athlon 64 X2, soit une version dual core, qui ont vu le jour en mai 2005.

La réaction d’Intel fût longue, puisqu’il aura fallu 3 ans pour voir arriver les Core 2 qui ont débarqués l’été dernier. Mais la réaction était au niveau de l’attente puisque Intel propose depuis une architecture qui ne souffre pas de vrais défauts et affiche des performances de premier ordre malgré une consommation réduite. Le géant de Santa Clara a même enfoncé le clou en lançant il y’a un an le premier processeur x86 quad core, le QX6700.

Un an plus tard, AMD arrive enfin avec sa réponse à l’offre quad core d’Intel : les Phenom, qui sont basés sur l’architecture K10 que nous avons déjà détaillée le long de cet article. Ce délai n’était bien entendu pas celui initialement prévu, puisque l’an passé il était plutôt question de mi-2008, et qu’il y’a encore 6 mois il était question du troisième trimestre.

Lire le test des processeurs AMD Phenom sur Hardware.fr

Citation : Quelques semaines après le lancement du Penryn, le premier microprocesseur gravé en 45nm produit par Intel, AMD lance sa grande contre-offensive sous la forme du Phenom et de sa plate-forme Spider. Longtemps attendu, le Phenom vient succéder aux Athlon 64 X2 dont la durée de vie n’aura été que trop longue. Force est en effet de constater que depuis la sortie des Core 2 Duo chez Intel, c’était pour mémoire en juillet 2006, AMD n’aura hélas jamais été en mesure de contrarier son concurrent principal, du moins en ce qui concerne les performances. Car faute de pouvoir lutter avec Intel sur ce terrain, AMD n’a eu d’autres choix que de procéder à des baisses de prix successives sur ses processeurs, quitte à sacrifier ses marges et son image de marque.

Lire le test des processeurs AMD Phenom sur Clubic

Citation : Certaines coïncidences sont parfois troublantes. Tenez, prenez une entreprise au hasard, AMD, et un évènement que nous choisirons là aussi de manière complètement aléatoire, le lancement de ses nouveaux processeurs, les Phenom. A priori, tout devait bien se passer : la version serveur du même processeur avait été lancée 2 mois avant, permettant d’espérer une disponibilité des exemplaires de test à la fois correcte et suffisamment à l’avance, et les conférences de presse étaient organisées 3 jours avant dans l’idée de répondre aux questions qui viennent toujours à l’esprit lors de l’analyse des performances de nouveaux produits.

Lire le test des processeurs AMD Phenom sur Presence-PC

LAISSER UN COMMENTAIRE