Intel lance ses processeurs Core i7

0

C’est aujourd’hui qu’Intel lance officiellement sa nouvelle génération de processeurs Core i7.

Ces nouveaux processeurs Core i7 utilisent la nouvelle architecture quadri-coeurs Nehalem qui remplace donc la fameuse architecture Core lancée en juillet 2006. Cette architecture Nehalem apporte quelques nouveautés technologiques comme l’intégration du contrôleur mémoire DDR3 dans le processeur, le retour de l’HyperThreading ou encore la disparition du FSB.

Rappelons que ces processeurs Core i7 ne sont pas compatibles avec les cartes mères actuelles car ils utilisent un nouveau socket (LGA1366) et fonctionnent uniquement avec le nouveau chipset Intel X58. Les premiers Core i7 sont déclinés en 3 versions pour cette année : Core i7-965 Extreme Edition 3,2 Ghz vendu à 999$ ; Core i7-940 2,93 Ghz vendu à 562$ et Core i7-920 2,66 Ghz vendu à 284$. La disponibilité en magasin est prévue à partir de la mi-novembre pour les cartes mères et les 3 processeurs.

Concernant les performances, certains confrères de la presse informatique ont publié des tests de ces processeurs. Les résultats sont assez mitigés. Dans les jeux, les gains ne sont guère importants par rapport à un Core 2 (processeur très performant pour cet usage) ; compte tenu des tarifs des processeurs i7 et des cartes mères X58 , il n’y a aucun intérêt à se précipiter sur ces produits pour les gamers. Dans les applications professionnelles (3D Studio, encodage vidéo…) et en particulier dans celles qui sont multi-threadées, les gains sont parfois très importants, jusqu’à 40% à l’avantage du Core i7 par rapport à un processeur Core 2 à fréquence égale.

Citation : Un peu plus de deux ans après le lancement de son architecture Core intégrée au sein des désormais fameux Core 2, Intel revient sur le devant de la scène avec une nouvelle architecture, Nehalem. Sur PC de bureau, elle prend la forme des processeurs Core i7, précédemment connus sous le nom de code de Bloomfield. Lancés aujourd’hui, que valent-t-ils ? C’est sous la dénomination commerciale de Core i7 qu’est déclinée l’architecture Nehalem que nous vous avons déjà présentée lors de ce dossier.

Nous ne reviendrons donc pas en détail sur l’aspect théorique de cette architecture, pour lequel vous pouvez vous reporter à cet article. Pour résumer toutefois les points les plus importants, Nehalem est contrairement à l’architecture Core un quad core « monolithique », c’est-à-dire qui ne résulte pas du rapprochement de deux noyaux double cores. Chacun de ses core est dotée de la technologie SMT apparue chez Intel avec les Pentium 4 et disparue sur les Core 2.

Lire le test de l’Intel Core i7 sur Hardware.fr

Citation : Lancé en juillet 2006, le processeur Core 2 Duo d’Intel avait fort à faire pour restaurer le prestige du fondeur dans le monde des micro-processeurs. Car il fut un temps, pas si lointain, où son rival AMD lui donnait du fil à retordre tant il dominait, pour ainsi dire outrageusement, avec des solutions plus performantes et nettement moins gourmandes. Les choix effectués par Intel avec l’architecture NetBurst mise en place au sein des Pentium 4 et de leurs descendants les Pentium D ou Pentium Extreme Edition ont en effet bien vite montré leurs limites, les solutions d’Intel s’effaçant à l’époque devant l’efficacité des Athlon 64 et autres Athlon 64 X2. Avec l’arrivée du Core 2 Duo, Intel a subitement et brutalement renversé la vapeur.

Lire le test de l’Intel Core i7 sur Clubic

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here