Intel lance ses processeurs Core i7 et Core i5 LGA1156

0

Intel vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle offre milieu de gamme en matière de processeurs avec le lancement des processeurs Intel Core i5 et Intel Core i7 (nom de code Lynnfield). Ces puces utilisent un nouveau socket, le LGA1156, qu’on retrouve sur la nouvelle plate-forme lancée par la même occasion : le chipset Intel P55.

Trois processeurs sont lancés dans un premier temps sur la nouvelle-forme LGA1156 :

Ces CPU sont des quad core gravé en 45 nm qui embarquent 64 Ko de cache L1 et de 256 Ko de cache pour chacun des quatre core, ainsi qu’un cache L3 de 8 Mo partagé (exactement comme les versions LGA1366). Le Core i5 à la différence des i-7 (1156 et 1366) n’est pas doté de l’Hyperthreading.

Nos confrères de la presse informatique ont pu tester ces 3 processeurs. Comme on pouvait s’y attendre, il n’y a rien à redire aux performances très satisfaisantes obtenues : le Core i7-860 (284$) obtient des performances supérieures à celles d’un i7-920 socket LGA1366 pour le même prix de vente et le Core i5-750 dépasse en performance des processeurs vendus plus chers comme le Phenom II X4 965 (245$) ou l’Intel Core 2 Q9550/Q9650 (266/316$).

Les cartes mères basées sur le chipset P55 seront beaucoup plus abordables (environ 100 euros à moyen terme) que les cartes mères X58. Si on tient compte du fait que la DDR3 a beaucoup baissé, la plateforme LGA1156 va assurément devenir la référence pour les config milieu de gamme.

On regrettera tout de même un gros manque de cohérence dans la gamme d’Intel :

  • Le fait que le Core i7 860 soit plus performant qu’un Core i7 920 mais vendu au même prix rend ce dernier désormais sans intérêt… de même que la plateforme LGA1366 devient quasiment obsolète (pour la très grande majorité des utilisateurs). En attendant, peut être, le futur processeur Gulftown, un monstre hexa-core gravé en 32nm ? (prévu pour 2010)
  • Le prix fixé pour le i7-870 est plus qu’aberrant : un prix doublé pour 133 Mhz supplémentaire !?
  • On regrette également le choix bizarre d’utiliser le même nom commercial de Core i7 pour deux sockets différents au risque de voir certains consommateurs acheter une carte mère LGA1366 avec un processeur LGA1156 (ou l’inverse..). Pire, la différence entre Core i5 et Core i7 correspond actuellement à l’absence d’HyperThreading pour le Core i5 mais il semble que l’HyperThreading sera actif sur les prochains Core i5 qui sortiront début 2010.
  • Enfin, on regrette que rien n’est prévu pour les budgets modestes qui ne pourront pas profiter des bonnes performances du Lynnfield. Pour ces derniers, il faudra se contenter de l’actuel LGA775 en attendant la sortie des Core i3 (32nm, 2 core + hyperthreading) prévus pour début 2010… ou regarder du côté du concurrent AMD.

Citation : 10 mois après son lancement sur plate-forme LGA1366, Intel a décidé de décliner son architecture Nehalem sur une nouvelle plate-forme LGA1156 qui est censée la démocratiser. Quid des changements et des résultats en pratique ? Le premier point de différenciation se fait donc au niveau du Socket, puisque l’on passe de 1366 à 1156 point de contacts, du fait de diverses modifications que nous évoquerons plus loin. Qui dit nouveau Socket dit également nouveau ventilateur, et on peut se demander si il ne s’agit pas là d’une mauvaise habitude. En effet si l’on mesure l’écart entre les trous des derniers Socket Intel, on trouve : – LGA775 : 72 mm – LGA1156 : 75 mm – LGA1366 : 80 mm.
Autant vous le dire, nous avons du mal à comprendre cette position intermédiaire du LGA1156 qui n’arrange personne, si ce n’est les constructeurs de ventirads – et encore certains vont offrir comme Noctua gratuitement des adaptateurs à leurs utilisateurs.

Lire le test des Intel Core i7 et Core i5 LGA1156 sur Hardware.fr

 

Citation : Intel renouvelle aujourd’hui son offre milieu de gamme en matière de micro-processeurs avec le lancement de ses processeurs Core i5 et Core i7. Et puisque ces nouveaux venus emploient un Socket lui aussi tout neuf, Intel lève également le voile sur le chipset P55. Avant d’entrer dans le vif du sujet, retour sur les conditions de ce lancement.

Au fil des mois, les excellents processeurs Core 2 Duo et Core 2 Quad d’Intel se sont vus de plus en plus concurrencés par l’offre d’AMD, alors que leur évolution s’est arrêtée avec le passage à une finesse de gravure en 45 nm. Pendant qu’Intel restait immobile, AMD tirait les enseignements de ses échecs passés et rectifiait le tir avec son architecture Deneb, en place dans les Phenom II, une architecture depuis largement déclinée. Très agressif en terme de tarif, AMD s’est également montré particulièrement prolixe avec de très nombreuses sorties de processeurs.

Intel se devait donc de réagir afin de ne pas laisser AMD s’accaparer le segment des processeurs milieu de gamme. Si en novembre 2008 Intel présentait sa nouvelle micro-architecture Nehalem, celle-ci a jusqu’alors été réservée au créneau haut de gamme. Aujourd’hui, le fondeur la décline sur le milieu de gamme avec l’arrivée de ses processeurs Lynnfield. Nouveau nom marketing, Core i5, nouveau socket, mais aussi nouvelles caractéristiques techniques et nouvelle infrastructure autour du chipset Intel P55.

Nous découvrirons au travers de ces pages, les particularités des nouveaux processeurs mais aussi leur performance et bien sûr leur potentiel en overclocking.

Lire le test des Intel Core i7 et Core i5 LGA1156 sur Clubic.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here