Les taux de panne des composants

0
12

Hardware.fr publie un article intéressant sur les taux de panne de nombreux composants informatiques constatés chez un grand e-commerçant français (LDLC.com). Les statistiques publiées concernent les cartes mères, les alimentations, les mémoires, les cartes graphiques et les disques durs.

Ces données confirment certaines choses que l’on savait déjà mais mettent également le doigt sur quelques résultats assez surprenants. En vrac, on peut citer par exemple la mauvaise fiabilité des chipsets Nvidia 7x0i, la bonne fiabilité des alimentations Antec, Seasonic ou Corsair au contraire d’Hiper (qui a fait faillite cet été…), la fiabilité assez moyenne des marques réputées de mémoire comme Corsair, OCZ et Crucial, les très mauvais résultats des cartes graphiques haut de gamme comme la GTX 280 de Nvidia et la 4870 X2 d’ATI, les très bons résultats des disques dur Western Digital au contraire de Segate et sa filiale Maxtor, impactés par le fameux bug de firmware des disques 7200.11 et DiamondMax 22.

Hardware.fr publie également le best of des produits ayant le taux de panne le plus élevé pour la période de mars à septembre 2009 (c’est à dire des produits ayant moins de 6 mois d’utilisation) :

  • 17.3% pour la carte mère ASUSTeK P5NT-Deluxe
  • 16.8% pour le disque dur Seagate 7200.11 1 To
  • 10.3% pour le disque dur Seagate 7200.11 500 Go
  • 9% pour la carte graphique PNY 9800 GT 512 Mo
  • 8.2% pour la mémoire 2×1 Go OCZ Value DDR2 PC2-6400
  • 7.3% pour l’alimentation Thermaltake PurePower 450W
  • 7.1% pour la carte graphique Sapphire Radeon HD 4870X2
  • 6.9% pour la carte mère ASUSTeK P5Q-SE2
  • 6.7% pour la carte mère Gigabyte GA-EP45-DS3
  • 6.6% pour la carte mère ASRock N7AD-SLI

Citation : Si il y’a bien une inconnue lors du conseil et de l’achat d’un matériel, c’est bien la fiabilité de celui-ci. Certes, la réputation d’un constructeur est là pour nous rassurer, mais d’un modèle à l’autre la fiabilité peut varier énormément, et même les constructeurs de renom ne sont pas à l’abri d’une bourde.

Même si, comme on se plait à le signaler dans les milieux financiers, les performances passées ne présagent en rien des performances futures, nous publions ce jour une partie des statistiques de taux de panne à notre disposition. Bien entendu, ce type de statistique à besoin d’un certains recul, si bien qu’une bonne partie des produits sont devenus obsolètes. Il n’en reste pas moins que ces informations sont informatives et permettent de pointer du doigt des produits voir des constructeurs dont on espère qu’ils vont améliorer les choses dans le futur.

La première question à laquelle nous nous devons de répondre, c’est bien entendu l’origine de ces statistiques. Elles proviennent d’un gros e-commerçant français, chez lequel nous avons pu avoir un accès direct aux bases de données. Nous avons donc été en mesure d’en extraire directement les statistiques dont nous avions besoins. Bien entendu, elles sont donc limitées aux seuls produits vendus par ce e-commerçant, malheureusement il n’existe aucun autre moyen de disposer de statistiques fiables. Qui croirait par exemple des taux de pannes donnés directement par le fabricant d’un produit ?

Lire l’article consacré aux taux de panne des composants informatiques sur Hardware.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE