France Telecom va fortement augmenter ses débits ADSL

0
3

Thierry Breton, PDG de France Telecom, annonce sa volonté d’augmenter fortement le débit de l’internet par l’ADSL. L’annonce a été faite à l’occasion de l’inauguration du réseau haut débit de Saint-Etienne de Tinée en compagnie de Patrick Devedjian, Ministre délégué à l’Industrie.

Aujourd’hui le débit de Wanadoo est bloqué à 2 Mbit/s, partout en France. Les concurrents les plus sérieux (Free, 9telecom, Cegetel) de Wanadoo proposent déjà des débits supérieurs de 4, 8 voir 10 Mbits pour Free mais  seulement dans les zones de dégroupage, principalement dans les grandes agglomérations.

Avec l’ouverture du réseau de France Telecom, les FAI clients de l’opérateur seront en mesure de proposer à leurs abonnés le débit maximum autorisé par leur ligne de téléphone. “Pour ceux qui habitent à proximité du central téléphonique, cela pourrait atteindre 7 à 8 Mbit/s” précise France Telecom. Le lancement de l’ADSL2+, prévu en 2005, pourrait monter à 16 Mbit/s… mais bien sur le choix du débit revient aux FAI qui peuvent décider de la gamme qu’ils souhaitent (2, 4, 5 Mbit/s…).

Wanadoo couvrant une large part du territoire, l’opérateur historique devrait gommer les différences entre les zones dégroupées, et le reste du territoire ce qui devrait permettre à Wanadoo de limiter l’érosion de ses parts de marché dans le domaine de l’ADSL. Le FAI est en effet le seul à ne pas acheter des accès ADSL à un autre fournisseur que sa maison mère France Telecom et ne pouvait jusqu’à maintenant proposer plus que 2 MBits/s.

Selon France Telecom, 90% de la population (villes et campagne) a aujourd’hui accès à l’ADSL. L’objectif est de porter ce chiffre à 96% avant fin 2005. On peut penser que ces mesures permettront à la France de rester dans les pays leaders de l’internet à haut débit.

Pour voir ses mesures en place, il faudra encore l’aval de l’ART, certainement pas avant la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE