Premiers tests de la GeForce 6600 GT

0

Nos confrères publient les premiers test de la nouvelle Geforce 6600 GT, carte milieu de gamme basée sur l’architecture très performantes (et très chères !) des GeForce 6800 GT et Ultra. Les premières conclusions montrent que ces cartes vendu autour de 200€ devraient connaître le succès chez les Gamers qui n’ont pas les moyens d’acheter une carte à 500€ ! Sortie en magasins à la fin du mois.

Il y’a cinq mois, NVIDIA lançait en grande pompe son GeForce 6800. Basée sur une nouvelle architecture, le GeForce 6800 est décliné en trois modèles, le moins cher étant officiellement à 350 €. Bien entendu, la majeure partie d’entre nous n’est pas prête à « investir » une telle somme dans une carte graphique. NVIDIA le sait bien et c’est pour cette raison qu’il a décidé de décliner rapidement l’architecture GeForce 6 au sein d’une solution destinée au milieu de gamme : le GeForce 6600.

Lire le test sur hardware.fr

Après avoir vu plus en détails ce que nous proposaient les nouveaux GPU haut de gamme, nous nous attaquons désormais au milieu de gamme en commençant par le tout dernier chip de nVidia, le 6600 (nom de code : NV43).

L’entreprise située à Santa Clara n’a pas toujours fait preuve de la plus grande efficacité sur ce secteur. Auparavant, il existait une grosse différence d’architecture entre le haut de gamme (GeForce 3, GeForce 4), et le bas de gamme qui dérivait d’une ancienne génération (GeForce 2 MX 200/400, GeForce 4 MX), avec des écarts assez énormes en termes de performances et de prix. En fait il n’y avait pas vraiment de cartes de milieu de gamme, si l’on excluait la présence des cartes haut de gamme de génération précédente.

Depuis les GeForce FX, les choses ont changées et on constate désormais la présence de cartes qui dérivent directement du haut de gamme (technologies identiques), mais avec la désactivation de certains pixel pipelines, le recours à de la mémoire moins chère et quelques ajustements de fréquences. L’avantage pour nVidia consiste bien sûr à pouvoir recycler des puces haut de gamme partiellement défectueuses au niveau de quelques pipelines ou de la fréquence maximum.

Lire l’article sur Presence-PC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here