Internet, une nouvelle drogue ?

0

C’est ce que semblent montrer plusieurs sources et études semblent montrer qu’internet en quelques années a profondément révolutionné le mode de vie de certains au point qu’ils ne peuvent plus s’en passer.

Tout d’abord ce sondage réalisé par le journal du net qui montre que la majorité de ses lecteurs passent plus de temps sur internet qu’à dormir ! On peut lire sur cette page, les résultats du sondage :

Les lecteurs du JDN ne sont pas de grands dormeurs. Ou plutôt, ce sont de grands surfers. Plus de la moitié des 838 répondants à notre sondage de la semaine dernière déclarent passer davantage de temps sur Internet que dans leur lit. Pas si fou si on ajoute au temps professionnel passé online (mettons 4 heures) un temps raisonnable de loisirs sur le Web (optons pour 3 heures passées en surf, messagerie instantanée ou e-mail) : les sept heures d’une nuit réglementaire ne sont pas loin.

Sur le même sujet, une étude américaine sur la privation d’Internet, réalisée par Yahoo et OMD, indique notamment que la moitié des internautes ne pourrait pas se passer d’un accès au réseau mondial pendant plus de deux semaines.

L’étude de Yahoo et OMD, basée sur l’observation de 28 sujets privés d’une connexion à Internet pendant une période de 14 jours, montre que tous les participants ont exprimé avoir ressenti de la frustration ainsi que et des sentiments de perte et d’isolement.

Les 28 sujets ont également mentionné que la privation d’Internet était plus difficile qu’ils n’auraient pu le croire et, dans certains cas, une déconnexion aussi prolongée aurait été jugée «impossible». Pour expliquer les raisons de ce sentiment d’isolement, les participants ont mentionné que les services offerts par Internet, notamment les communications avec les amis, le paiement de factures et la vérification des résultats sportifs, étaient fermement enracinés dans leur vie quotidienne.

N’hésitez pas à à donner votre avis sur cette news en utilisant le bouton “commentaires”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here