L’ART autorise France Telecom sur le très haut débit

0
5

L’Autorité de Régulation des Télécommunications vient d’autoriser France Telecom à revendre aux fournisseurs d’accès les accès à Internet à très haut débit sur toute la France. Les zones non dégroupées pourront prochainement disposer de débits supérieurs à 2048 Kbits/seconde.

Cette mesure entrera en vigueur à partir du 31 octobre prochain, France Telecom sera officiellement habilité à revendre cette offre appelée IP/ADSL Max aux autres fournisseurs d’accès. C’est plutôt une bonne nouvelle pour les internautes car on devrait voir fleurir dans les semaines qui viennent des nouvelles offres chez les FAI qui pourront ainsi proposer des débits jusqu’à 10 Mbits/seconde en zone non dégroupée. Par contre, il faudra que la ligne de l’abonné réponde aux critères techniques requis pour un tel débit (atténuation et distance du Dslam).

Au niveau des tarifs, alors qu’une offre à 2Mbits/seconde était vendue 13 euros HT par mois pour les répartiteurs accueillant plus de 20.000 personnes et 20 euros HT pour les autres, l’offre IP/ADSL Max sera revendue par France Telecom 15 euros HT par mois pour les répartiteurs de grande capacité et 23 euros HT pour les autres.

Cette bonne nouvelle devrait permettre de diminuer les écarts de services qui existent entre zones dégroupées et non dégroupée, et continuer à soutenir la bonne croissance du marché de l’ADSL en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE