Industrie musicale, la guerre est ouverte

0

Erik Nicolas publie une étude très interessante intitulé “Industrie musicale, la guerre est ouverte”. L’article essaie de faire le point, chiffres à l’appui sur les raisons des difficultés de l’industrie du disque. En pleine polèmique sur le piratage et les réseaux P2P, cet article essaie d’adopter un point de vue objectif.

Citation : Ces jours-ci commence la grande compagne anti-piratage du Syndicat National des Editeurs Phonographiques intitulée “La musique a un prix”. C’est donc la guerre ouverte entre les éditeurs de musique et les pirates usant des systèmes d’échange de fichiers (peer-to-peer, P2P)…

L’origine de la guerre

D’après les divers syndicats d’éditeurs, outre-atlantique comme en Europe, les échanges P2P sur Internet sont responsables de la plongée de leurs revenus et mettent donc en péril leur activité. Les diverses législations sont par ailleurs très claires sur le sujet : l’obtention de musique par ce biais viole le droit d’auteur et est donc interdite. La campagne anti-piratage bat d’ailleurs son plein en France comme aux Etats-Unis. Une vague d’attaques a sévi là bas il y a quelques mois (on se souvient de cette fillette de 12 ans réduite à payer 2000 dollars à une major pour ne pas aller au procès ). Une campagne publicitaire coup-de-poing est diffusée en ce moment même en France et montre du doigt (c’est le cas de le dire !) les pirates de l’Internet.

Consulter l’article complet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here