La réponse d’Intel à AMD

0
12

Rappelez vous, le 28 juin dernier, AMD jetait un pavée de la mare en portant carrement plainte contre son immense concurrent, Intel (voir cette actualité). La plainte porte sur d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles d’Intel qui aurait maintenu son monopole sur le marché des processeurs x86 en demandant à ses clients de ne pas utiliser les processeurs AMD. Ce dernière affirme avoir identifié 38 fabricants/grossistes/détaillants sur 3 continents ayant été “victimes” des pressions d’Intel.

Deux mois plus tard, Intel répond à son challenger, dans le détail avec un document de pas moins de 60 pages ! Vous pouvez lire le communiqué de presse d’Intel ici (en anglais), le document réponse au format PDF est téléchargeable ici (en anglais).

Bien entendu beaucoup de blabla juridique inutile dans ces documents, Intel récusant toutes les affirmations d’AMD points par points, mais parfois avec des arguments assez convainquants, il faut le reconnaître… Selon Intel, AMD est dépassé et ne peut rien pour lutter dans la compétition industrielle qui l’oppose à Intel sur le plan de l’innovation et des prix. Du coup, AMD aurait trouvé ce moyen juridique pour empêcher Intel de pratiquer des prix plus bas, un moyen pour AMD, toujours selon Intel, d’augmenter ses marges.

Le reste du document est assez virulent et c’est plutôt amusant de voir la façon dont les 2 fondeurs lavent leur linge sâle en famille parfois dans des sujets qui n’ont un peu rien a voir avec l’affaire en elle même (si vous lisez l’anglais, jettez un coup d’oeil au document, cinglant et ironique).

Intel n’hésite pas à démontrer, chiffres à l’appui que l’entreprise a tout inventer (comme le microprocesseur en 1971) qu’elle a investit des milliards de dollars en recherche et en outil de production depuis des dizaines d’années, même pendant la récession de 2001. Au contraire, AMD n’aurait pas investi suffisament dans l’appareil de production selon Intel, AMD auraient perdu des contrats avec les revendeurs OEM pour des soucis de qualité, de livraison et des performances inconstantes au cours des années… Je ne résiste pas au plaisir de vous recopier quelques citations virulentes, presque comiques :

– “The company entered into a failed partnership with UMC through which AMD never sold a single microprocessor.”
– “AMD has also lagged in innovation.”
– “AMD is dogged by its reputation for unreliability as a supplier.”

En ce qui concerne l’affaire du compilateur modifié par Intel pour améliorer ses benchmarks, la encore le géant nie et remarque, avec humour, qu’AMD a utilisé ces benchmarks pour présenter les résultats des performances de ses propres processeurs.

Bref, l’inamitié entre les 2 entreprises américaines est au sommet. Sur le plan juridique la bataille devrait durer plusieurs années, mais la vraie bataille se jouera dans les laboratoires de recherche et au rapport performances/prix des produits (si la compétition n’est pas aussi faussée que l’affirme AMD)… et de ce coté là, il ne fait pas de doute qu’Intel a les moyens de faire souffrir son rival tant ses moyens financiers sont collossaux (a titre de comparaison le chiffre d’affaire annuel d’AMD est inférieur aux bénéfices annuels d’Intel….). Esperons que cette bataille, juridique et commerciale à la fois, aura des conséquences positives pour nous, pauvres consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE