Les employés français réagissent à la suppression de 14.500 emplois par HP

0
5

Suite à la fusion entre les 2 géants HP et Compaq, de nombreux emplois avaient déjà été supprimés par le deuxième vendeur de PC au monde, derrière Dell… pas suffisament il semblerait. HP, qui multiplie les changements de stratégie, se prépare en effet à se séparer de près de 10% de ses effectifs totaux, à savoir 14 500 personnes sur les 150 000 dans le monde entier.

Tandis qu’aujourd’hui s’ouvrait à Bruxelles un comité d’entreprise pour confirmer la suppression de ces 14 500 postes dans plus de 170 pays, les syndicats français ont appelé à un “débrayage massif” d’une heure pour protester contre ce projet.

Selon les syndicats, sur l’ensemble des salariés français de HP, 40% des effectifs, soit environ 2000 personnes, ont arrêté leurs activités en fin de matinée. Un total de 5000 personnes travaillent en France pour HP, réparties sur plusieurs sites dont les plus importants sont Issy-les-Moulineaux et Les Ulis, près de Paris, à Sophia Antipolis, près de Nice, et l’isle d’Abeau, en Isère.

LAISSER UN COMMENTAIRE