Dossier sur l’architecture AMD Bulldozer

0
6

Hardware.fr publie ce jour un grand dossier technique consacré à la nouvelle architecture d’AMD dont le nom de code est Bulldozer. AMD joue (très) gros avec cette architecture qui doit lui permettre de rivaliser avec l’architecture Sandy Bridge (puis Sandy Bridge-E) de son géant de concurrent Intel. Quatre premiers processeurs basés sur cette architecture devraient débarquer en juin ou juillet, voir cette actualité pour plus d’informations.

Citation : AMD prépare son retour sur le marché du x86. L’architecture K10, bien qu’encore performante, montre ses limites face à la concurrence, en particulier face au Sandy Bridge dont l’efficacité brille sur les plateformes de bureau haut de gamme.

Pour sa nouvelle gamme de processeurs, AMD a investi dans le développement de deux nouvelles micro-architectures : Bobcat et Bulldozer. Si Bobcat vise le marché occupé par l’Atom, c’est-à-dire celui des plateformes ultra-basse consommation, Bulldozer est davantage destiné aux plateformes serveur et de bureau haut de gamme.

Bulldozer représente la première véritable nouvelle architecture pensée par AMD depuis 2003. La principale nouveauté de l’architecture réside dans la technologie CMT, pour Cluster Multi- Threading, qui constitue une nouvelle approche dans le compromis entre la consommation d’énergie et la performance dans le traitement multi-threads, et que nous verrons en détail dans ce dossier. AMD a également porté ses efforts sur certains points particulièrement critiques pour la bonne performance d’un microprocesseur moderne, et pour lesquels l’architecture K10 présentait quelques lacunes. Ainsi Bulldozer se voit désormais doté d’une prédiction de branchement digne de ce nom, et rejoint en ce sens les efforts menés par Intel sur ses dernières architectures. AMD prétend ainsi proposer une alternative sérieuse aux meilleurs processeurs Intel, en mettant en avant des choix technologiques originaux.

Lire le dossier consacré à l’architecture Bulldozer sur Hardware.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE