Tuto: Le Refroidissement entre Watercooling et Aircooling

Ce qui touche à l'overclocking de processeur ou de carte graphique, benchmarks, optimisations...
Avatar du membre
clement26104
Assembleur de configs
Assembleur de configs
Messages : 4550
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Localisation : Quelque part !

Tuto: Le Refroidissement entre Watercooling et Aircooling

Messagepar clement26104 » 10 déc. 2008, 12:38

Le Refroidissement


Introduction :

Le refroidissement des composants informatique est très important car les sources de chaleurs sont très nombreuses. En effet entre le processeur qui dégage une chaleur de plus ou moins 45° et les cartes graphiques qui peuvent atteindre sans problème 80° et d’autres sources moins importantes comme le nothbridge et le southbridge du chipset ainsi que l’alimentation. Malgré la réduction de la finesse de gravure sa chauffe de plus en plus car entre temps les fréquences elles on augmenter. C’est pour cela que le refroidissement et devenu un facteur clé dans les PC d’aujourd’hui. Que ce soit pour le silence d'or ou pour un l’overclocking poussé il y a plein de bonnes raisons de changer le refroidissement d’un PC.

I)L’aircooling :

A) Comment ça marche ?


L’aircooling et le system de refroidissement utiliser par 98% des utilisateurs aujourd’hui.
Ces performances sont très correct et pouvant aller du simple au double en fonction du ventirad utilisé. Et oui les meilleurs ventirads actuel comme le Noctua NH-U12P pour ne citer que lui et quasiment aussi performant qu’un watercooling d'entrée de gamme et pour beaucoup moins cher.
L’aircooling fonctionne grâce à deux pièces mis ensemble qui sont le Radiateur et le Ventilateur. L’un ne va pas sans l’autre ou cela est un refroidissement dit passif dont les performances sont assez médiocre à ceux jour.
-Le radiateur lui sert a augmenter la surface de contact avec l’air grâce à ses ailettes et ses caloducs : on l’appelle "surface de dissipation". Elle fonctionne de manière très simple.
-La chaleur émise par le processeur et transmise aux caloducs qui eux même sont reliés aux ailettes qui au contact de l’air dissipent la chaleur. On en conclut que plus la surface de dissipation est grande mieux le processeur sera refroidit. Mais non il faut le ventilateur pour avoir plus d’air sur la surface de dissipation et le faire circuler.
-Le ventilateur lui sert à améliorer le débit d’air sur la surface de dissipation et ainsi évacuer la chaleur.

B) La pâte thermique :
La pâte thermique est très importante c’est elle qui fait « joint » entre le headspreader (surface du processeur) et votre ventirad. Et oui le métal n’est pas parfaitement plat il y des creux et bosses et la pâtes sert à combler ces creux et ces bosses. Les différences entre pâtes thermiques sont minimes mais quelque une parviennent à se démarquer. Le seul facteur de choix et la faciliter a l’étaler. C’est si elle sera plutôt fluide ou plutôt pâteuses et collante. Le problème c’est que les pâtes qui sont les plus performante sont souvent les plus dures à étaler. Pour moi les deux meilleures pâtes thermiques sont l’Artic Silver 5 et la Noctua-NT-H1 qui sont à la fois performantes et assez facile a étalé. Par contre pour choisir parmi quelques modèle différent on ne peut pas se fier a des chiffres on est dans l’obligation de demander conseil a des utilisateur qui on fait l’expérience.


C) Le processeur :
Le processeur est l’une de principales sources de chaleur dans le boîtier il chauffe beaucoup car il travaille tout le temps. Les ventirads vendus avec le processeur que ce soit chez AMD ou INTEL ne sont ni bon ni mauvais ils sont correct mais sans plus. Il existe quelques grandes famille de ventirad que je vais essayer de vous présentez pour que vous fassiez le meilleur choix. Tout d’abord comment choisir ce dont on a besoin. Il ne sert a rien de prendre un ventirad a 60 euros pour le silence, un a 15 ou 20 euros fera aussi bien et pour moins cher.

1) Pour commencer les ventirad que l’on peut utiliser pour avoir le silence.
C’est une gamme de ventilateur très courantes et bien moins performante que les hauts de gamme. Quand on cherches ce type de ventirad pour cette utilisation il faut avant tout regarder le nombre de décibels produits par le ventilateur. Privilégier les ventirads équipés de ventilateurs d'un diamètre de 120mm car a débit d’air égal il tournera moins vite qu’un de 90mm et donc produira beaucoup moins de bruit. Choisissez de préférence un ventirad qui se branche sur une prise PWM sur la carte mère et non pas en molex directement sur l’alimentation. Les ventirads dont le ventilateur et brancher en PWM ont l’avantage d’être régulé par la carte mère ce qui permet d’avoir toujours le meilleur ratio refroidissement/bruit.
Dans cette catégorie de ventirad on a quelques bon ventirads comme en entrée de gamme l’OCZ VANQUISHER puis en milieu de gamme le Xigmatek HDT S-1283 puis en très haut de gamme qui est très bon pour les HTPC car pas très haut le Noctua C12-P

Nota : Il est inutile de mettre un ventirad hyper silencieux si a côter on a un alimentation qui fait un bruit de turbine. Un PC doit toujours être homogène !!!



2) Les ventirads pour overclocker et ainsi grappiller quelques Mhz est améliorer les performances.
Il n’y a pas de mystère ce sont généralement les plus cher, les plus gros et les plus lourds. Il y a trois choses a regarder quand on achète se genre ventirad :
- La taille : Et oui certains ventirads sont tellement grand qu’ils ne rentre pas en hauteur dans le boîtier.
- La composition : Il existe deux métaux utiliser pour les ventirad ce sont le cuivre et l’aluminium. Ils n’ont pas d’avantage l’un par rapport a l’autre. L’aluminium a l’avantage d’être léger donc si vous transportez souvent votre boîtier pour aller à des LAN vous avez moins de chance d’arracher le socket mais en contrepartie il dissipe moins bien la chaleur. Le cuivre quant à lui dissipe mieux la chaleur mais est plus lourd. Dans les faits la différence au niveau des performances est négligeable.
- La taille du ventilateur et son débit d’air maximum. (Plus c’est gros et plus sa refroidit)

Dans cette catégorie on a quelques modèle que l’on conseille très souvent sur le site qui sont :
-Le Cooler Master Hyper 212+ en entrée de gamme qui offre de très bonne performance pour pas cher. La version plus apporte la compatibilité 1156 et 1366 pour les Core i7 sinon rien ne change pour les caractéristiques technique de l'engin .Un petit TEST :Test Cooler Master Hyper 212 +

-Cette fois le Vendetta 2 tire sa référence ua profit du Scythe Ninja 2 Rev B qui apporte la compatibilité avec les Core i7 en 1156 et 1366. Il est très performant pour un prix qui reste modéré. Idéal pour débuter l'overcloking sur un Core 2 Duo. Il restera cependant peut-être un peu juste pour les Core i7 9xx et leur TDP de 130W pour les utilisateurs exigeants. Un petit TEST:Test Scythe Ninja 2 Rev B


- Le Noctua NH-U12P : C’est l'une référence dans le domaine il est presque sans concurrent a part son grand frère. Il offre performance et silence.. A noter que la version SE2 apporte un second ventilateur P12 en pull et le SecuFirm 2 qui est compatible 1366,1156 et 775.Il dispose d'un rapport qualiter prix excellent car un P12 coûte 20 euros. Un petit TEST :Test Noctua NH-U12P


-Cette fois fini de rigoler voila le poids lourd de la catégorie le NH-D14 et ses 1250g. Il n'a actuellement aucun adversaire.Enfin un ventirad capable d'enrhumer un Core i7 overclocker. Même le V10 de Cooler Master ou encore l'IFX 14 sont battus. Petit boîtier faites attention.Un petit TEST:
Test Noctua NH-D14

Un retour de Fabdcn



Remarque :
Vous avez peut être vu sur Internet en naviguant sur les sites de matériel informatique des ventirad vendue uniquement avec le radiateur et ou il n’y a pas de ventilateur coupler avec. Il s’avère que le constructeur ne propose que le radiateur et c’est a vous de choisir quel ventilateur vous voulez lui ajouter. Sur certains vous avez deux emplacements pour y mettre deux ventilateurs de 120mm et ainsi créer un ventirad « Push-Pull ». C'est-à-dire que d’un côté du radiateur on a un ventilateur qui pousse l’air dedans, c’est le Push et de l’autre côté un ventilateur pour extraire l’air c’est le Pull. Cette technique peu paraître super mais en réalité le gain ne vos pas le prix. Ces radiateurs venduent seuls se destine 100% du temps aux overclockers chevronné qui veulent ce qu’il y a de mieux. Les plus rependues sont :

Un exemple de Push-Pull




Ces radiateurs doivent obligatoirement être coupler à au moins un ventilateur. IL NE PEUVENT FONCTIONNER EN USAGE DIT PASSIF !!!
Pour les ventilateurs privilégier absolument les 120mm. Pour bien choisir il faut regarder :
-Le nombre de décibels
-Le débit d’air donner en CFM.
-Le ratio des deux donner c'est-à-dire le nombre décibels pour X débit ou inversement

Les ventilateurs se divisent en trois catégorie bien étager :
De 5 à 10 euros on a les entrée de gamme qui sont souvent bruyant pour un débit correct mais sans plus.
De 10 à 15 euros on a milieux qui sont pour moi le plus rentable car ils sont assez silencieux et offre le débit d’air des meilleurs.
Plus de 15 euros on a les plus silencieux car inaudible avec un débit d’air excellent.

Nota : Une dernière chose capital regarder, votre socket si vous êtes en 775, AM2, 1156 ou 1366 car les systems de fixation ne sont pas les mêmes. Généralement ils sont tous fournis dans le bundle.




D) La Carte Graphique :


Avec le temps la carte graphique est devenue de plus en plus puissante et chauffe de plus en plus a cause des fréquences de plus en plus élever. En effet la plupart des GPU actuel approche du GHz comme celui de la 5870 et la GDDR5 des dernières carte graphique est a 3.6Ghz ce qui produit énormément de chaleur. Aujourd’hui les GPU atteignent sans problème la barre des 100° ce qui est presque deux fois plus chaud qu’un processeur. De plus les ventirads d’origine des cartes graphiques étant limite pour refroidir ils sont souvent bruyants et laisse chauffer le GPU jusqu'à sa limite ce qui nui a la durée de vie de celui-ci surtout si vous overclocker la carte graphique. La chauffe a considérablement augmenter sur les deux dernière génération. Par exemple une 5970 certe Bi-Gpu dispose d'origine d'un refroidissement capable d'encaisser 400W. Ce qui vous laisse estimer la dissipation thermique qu'elle engendre. Certains fabricant propose des cartes avec de refroidissement modifier. Même si il sont souvent performants ils sont très loin des performances que peuvent offrir des ventirads acheter directement chez les revendeurs. En choisissant vérifier la compatibilité avec votre carte graphique

- Scythe Musachi: Meilleur rapport qualiter/prix pour le Scythe qui allie performance et silence tout en ayant un bundle correct et équiper de 2 ventilateurs. Un petit TEST: Test Scythe Musachi

-Accelero Xtreme: Le haut de gamme de chez Arctic Cooling et décliner dans différentes versions au fils des années. Il existe aujourd'hui 3 versions: 8800, GTX, 4870X2. Faites attention quand vous choisissez la vôtres. Les performances quant a elles sont très bonnes et le prix qui certe est élever mais il dispose de trois ventilateurs de 80mm.
Un petit TEST:Test Accelero Xtreme GTX 280

-Thermalright T-Rad²: Cette fois on passe dans la catégorie des poids lourds qui sont vendues sans ventilateurs mais sont tout de même plus cher. Le Thermalright et ce qui se faisait de mieux jusqu'a l'annonce du MK 13 donc les performances sont excellentes. Il dispose de 2 emplacement pour ventilateurs de 92mm. Attention deux versions aussi pour celui-ci. Un petit TEST:Test T-Rad²

Retour de Miap

-Prolimatech MK 13: Pas encore sortie et déjà annoncer comme la future référence. Il dispose de 4 emplacement pour ventilateur 120mm. Les performances sont a priori largement a la hauteurs. Un TEST a venir.


E) Le Boîtier :


Le boîtier est capital c’est lui qui fait circuler l’air. Il l’aspire par le devant grâce à un ventilateur quand il y en a un, ou grâce a des entrée d’air et évacue l’air chaud grâce un ventilateur placé à l'arriere dit en « extraction » qui comme son nom l’indique extrait l’air chaud du processeur de la carte graphique et de l’alimentation a l’extérieur. Je vais me concentrer uniquement sur l’aspect refroidissement du boîtier et pas trop sur l’insonorisation même si c’est de chose son liée comme toujours. Les boîtier même bas de gamme sont fournis avec au moins un ventilateur en extraction et mais pas devant. D’ailleurs mettre un ventilateur au devant du boîtier n’apporte pas grand-chose en terme de refroidissement pour le processeur mais sert pas mal pour les carte graphiques et les disques durs sans être indispensable. Si la plupart des boîtier sont fournis avec seulement un ventilateur en extraction, libre a vous d’en rajouters en fonction des emplacements disponible. Par exemple certains boîtier proposent jusqu'à 6 voir 7 emplacements pour ventilateurs. Par contre il faut regarder quel type de ventilateurs peut-être mis dans c’est emplacement notamment la taille qui est généralement de 120mm mais parfois un boîtier peu proposer un emplacement pour un ventilo de 200mm ou seulement 90mm ou même (rare) un emplacement de 140mm donc il faut faire très attention à ça. Un ventilateur de 120 ne rentrera pas dans un emplacement de 90mm.
Des boîtiers sont équipés de gros ventilateur sur porte d’ouverture comme le Cosmos S. Il faut faire attention car à cause de ce type de ventilateur très volumineux un haut ventirad comme le Noctua NH-U12P ne rentre plus donc méfiance. Pour le choix des ventilo voir plus haut ce sont les mêmes.


Test NF-S12B FLX

Quelques comparatifs: ;)
http://www.59hardware.net/Actualites/Refroidissement/Comparatif_:_30_Ventirads_CPU_testes_!.html
http://www.presence-pc.com/tests/comparatif-dissipateurs-22774/
http://www.presence-pc.com/tests/refroidissement-ventirad-22779/
http://www.cowcotland.com/articles/356/11-ventirads-lga-775.html
http://www.caseandcooling.fr/refroidissement/articles/342-comparatif-de-6-ventirads-a-caloducs-exposees

Comparatif Ventirad GPU:
http://www.puissance-pc.net/les-dossiers/comparatif-ventirads-gpu.html?Itemid=57[/url]
Modifié en dernier par clement26104 le 04 févr. 2010, 22:41, modifié 45 fois.
Core i7 860@4.0Ghz+Swiftech Apogée XT Rev2
Evga P55 FTW
2x2 Go G.SKILL 12800 Trident
ASUS GTX 570 Direct CU 2
Acer 24 Pouces 3D
Samsung F3 1To
Seasonic X-Series 750W
Dimastech Easy Bench Table V2.5
Razer Lachesis

Avatar du membre
clement26104
Assembleur de configs
Assembleur de configs
Messages : 4550
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Localisation : Quelque part !

Messagepar clement26104 » 10 déc. 2008, 12:40

II) Le Watercooling:

I) Introduction:


Le watercooling en français « refroidissement à eau » a commencé il y a environ une petites dizaine d’années quand des geeks ayant ras le bol de supporter le vacarme de leurs ventirads on décidés d’utiliser des pompes d’aquariums, des radiateurs de voiture et des waterblocks fait maison. Depuis ses débuts pour le moins fantaisistes l’industrie a développé toute une gamme de produits de très bonne qualité qui permet aux débutants de s’équiper sans problème. D’ailleurs aujourd’hui il est possible de tous watercooler dans son PC que sa aille du CPU à l’alimentation en passant par la carte graphique, le chipset, les disques durs, la mémoire vive. En faite on peut tout watercooler sauf le propriétaire. :biggrin:


II) Comment sa marche ?


En fait le watercooling consiste tout simplement a utiliser un autre fluide pour transporter la chaleur, on parlera de fluide « caloporteur » pour refroidir les composants du PC. En effet à une température de 20° la conductivité thermique de l’eau est 23 fois supérieure à celle de l’air. Donc il devient évident qu’un system à eau sera bien plus efficace qu’un system à air. Le principal avantage est que grâce à l’eau la surface d’échange peut être diminuer ce qui permet de gagner en place par rapport aux gros ventirad que l’on a vue plus haut. Néanmoins il ne dispense pas d’un radiateur (Et oui) car l’eau a elle-même besoin d’être refroidit, comme quoi on en revient a l’air. Pour résumer, l’eau fait : Waterblock-> Radiateur-> Réservoir-> Pompe.
Pour le chemin des calories : CPU->Waterblock->Eau->Radiateur->Air

Un petit dessin se sera plus clair :


III) Quel type de circuit ?

Il existe deux types circuit dans le domaine du watercooling : le B.P.D.C et le H.P.D.C. Ils ont chacun leurs qualités et leur défaut.
A) Le L.P.D.C : Low Perte De Charge en Pression :

Le L.P.D.C consiste à opposer le moins de résistance possible à l’eau. C'est-à-dire que l’eau ne sera pas freiner par aucun des composants du circuit en aucune manière que se soit dans le waterblock ou dans le radiateur. Elle devra donc circuler de manière libre avec un minimum de contraintes. Dans cette situation là les waterblocks que ce soit de carte graphiques, de processeur ou même de chipsets ne devront opposer aucune résistance sur le fluide donc avec un maze (Ailettes à l’intérieur du waterblock) très peu restrictif caloporteur tout en évacuant quand même un maximum de calorie. Du côté de la pompe, on privilégie le débit, on choisira donc des pompes proposant de gros débit et une faible pression. En effet dans ce type de circuit comme la surface d’échange est la plus grande possible c’est la quantité d’eau qui passe dans le waterblock qui détermine les performance et plus il y en a mieux cela vaudra. Pour ce qui est du radiateur c’est la même chose il faut qu’il oppose le moins de résistance à l’eau possible comme on le verra plus loin car il existe aussi deux types de radiateur.


B) Le H.P.D.C : Haute Perte De Charge en Pression :

Le H.P.D.C consiste quant à lui, à obliger l’eau à passer par des waterblocks conçu de telle manière qu’il possède une surface d’échange optimiser. Ceux-ci ne peuvent donc pas ce résumer un simple creux remplis d’eau comme sur le L.P.D.C. Son maze et très restrictif et est taillé en fine lamelles plus ou moins épaisse. Au final parfois la surface d’échange d’un waterblock H.P.D.C et bien supérieure à celle d’un waterblock L.P.D.C. Dans ce cas là on demande à la pompe d’avoir une pression la plus forte possible mais cela inclut un débit plus modéré. En effet celle-ci à besoin d’une forte pression pour pouvoir forcer l’eau à passer dans le maze.






IV) Les Composants

A) Les Waterblock :
Le waterblock en français, « bloc à eau » et une pièce essentiel du circuit et est plus compliqué qu’il n’y parait. C’est dans cette pièce que l’eau passe pour récupérer les calories générées par le CPU ou GPU. Il est constitué d’une « Base » qui est en contact direct avec l’IHS du CPU et d’un « Top » qui coiffe le dessus et sert à accueillir les tuyaux qui amènent et récupère l’eau. Le métal généralement employé pour les waterblocks est le cuivre une fois de plus pour sont excellent rapport qualité/coût. Le dessus de la base qui et en contact avec l’eau et taillé dans la masse et de façon particulière, c’est ce qui donne les fameux mazes, différent selon le types de circuit employé qu’ils soient L.P.D.C ou H.P.D.C.
Les waterblocks doivent pouvoir offrir un débit élever mais aussi produire un minimum de turbulence car si l’eau stagnait et qu’il n’y avait mouvement du fluide, le transfert thermique ne serait pas homogène et il n’y aurait qu’une partie de l’eau qui chaufferais beaucoup et l’autre pas du tout. A l’inverse un débit trop faible crée aussi une stagnation dans la chambre.
C’est pour cette raison que les premiers mazes étaient de simples trous fait aléatoirement dans le métal. De cette façon des turbulences étaient créées dans le waterblock.
Les tops sont également conçus en cuivre parfois même avec une finition nickelée pour des raisons esthétique ou en acétal ou bien en plexiglas. Ces derniers rencontre d’ailleurs un franc succès car il devient possible de voir à l’intérieur du waterblock mais en contrepartie il sont fragiles au niveau des filetages pour les embouts si on les démonte et remontes très souvent. Pour ce qui est de la forme ils peuvent être de forme carré, circulaire ou rectangulaire. En conclusion le waterblock est à choisir avec le plus grand soin. Aujourd’hui la plupart des waterblock sont assez polyvalents même si certains on clairement leurs préférence.


En HPDC : - Watercool Heatkiller 3.0 : Une des référence en terme de performance mais une finition en retrait par rapport au meilleurs du marchés.
- Apogée XT : Le dernier né de chez Swiftech qui est actuellement le waterblock HPDC le plus performant du marchés.
- Ybris Black Sun : Très bonne performance et finition inégalable.
- EK Supreme LT : La version Light du Supreme représente actuellement le meilleur rapport qualitée/prix car on le trouve pour seulement 35 euros quand il faut compter le double pour les trois du dessus. Ces performances sont en revanche un peu inférieures au autres. De l’odre de 2 ou 3°c


En LPDC : - EK Supreme : Très bonne performances pour un prix contenu ce qui lui vaut la palme du rapport qualitée/prix. Son successeur le EK Supreme HF vient juste de sortir et n’a pas encore était tester.
- Apogée XT : Ce waterblock et polyvalent et se classe parmi les meilleurs en LPDC.
- Ybris Black Sun : Polyvalent et offre des performance honorable en LDPC.


Remarque. Tous ces waterblocks se classent dans un mouchoir un de poche. Leurs performances sont à 1 ou 2°c d’écart selon les situations. Le choix s’effectuera donc sur les system de montages fournis par les constructeurs et le critère de goût.



B) Le Radiateur :
Le radiateur est une des pièces maîtresses d’un circuit de watercooling car c’est lui qui est chargé de refroidir l’eau en provenance des waterblock. Le critère le plus important et la taille. Aujourd’hui la majorité des radiateurs sont des multiples de 120. Les tailles les plus répandues sont 120, 240 et 360 voir 480 pour les plus gros. Cependant on voit apparaître ces derniers temps des radiateurs qui sont des multiples de 140 et donc fait pour accueillir des ventilateurs de 140mm. On se retrouve donc avec 140, 280 et 420 la taille suivante c'est-à-dire 560 n’existe pas. Ils ont chacun leurs avantages. Un ventilo de 140 pour produire un certain débit d’air pourra tourner moins vite qu’un 120 diminuant ainsi le bruit. En revanche les 120 sont plus faciles a intégrés dans un boîtier. Avant de choisir un autre critère doit être prit en compte c’est l’épaisseur. En effet les plus fin font entre 3 et 4 cm quant les plus épais font 6 cm. Il va de soit que plus il est épais plus le potentielle de dissipation thermique et important.
Un troisième vient s’ajouter c’est le FPI autrement Fins Per Inch. Décoder cela nous donne le nombre d’ailettes pas unité de surface. Plus il y en a plus la dissipation thermique sera importante. En revanche il faudra des ventilo équiper d’une forte pression statique pour pouvoir forcer le flux d’air a passer a travers les ailettes. Pour choisir la taille et il y a une petite astuce. En watercooling on considère qu’il faut environ un rad de 120 pour dissiper 100 Watts en gardant à l’esprit le rapport performance/prix. Sachant qu’un gros CPU overclocké peut dissiper jusqu'à environ 180Watt et un GPU environ 250 Watts. Il faudra donc un radiateur épais de 360 pour refroidir le tout. Pour donner un exemple un Noctua NH-U12P fait 158*126*71 ce qui nous donne un volume de dissipation de 14000 cm3. Donc pour refroidir un processeur il faudra au moins ce volume et c’est la qu’on voit qu’un radiateurs de 120 seule sera a la traîne niveau performance. A noter que c’est en changeant un radiateur qu’on gagne le plus de degrés. On peut facilement gagner 3 à 5°c en passant d’un radiateur de 240 a 360.

Faible épaisseur:
- Magicool Pro 240/360 : Radiateur d’entrée de gamme offrant un rapport perf/prix imbattable. Leurs performances sont moyennes mais leurs prix permettent d’en prendre plusieurs pour compenser cette faiblesse. A noter que les radiateurs vendus sous le nom Docmicro sur leur site sont en faites des Magicool renommer.
- Hwlabs GTS Lite 240/360 : Seulement 29mm d’épaisseur pour celui-ci qui sera très facile a intégré dans un boitier. Il est un peu plus performant car il est moins restrictif que le Magicool .

Grosse épaisseur:
- Magicool Xtreme 240/360 : Radiateur d’entrée gamme offrant encore une fois le rapport perf/prix.
- XSPC RX240/360 : Radiateurs aux performance excellente mais qui garde un prix correct face aux Thermochill et le Feser.
- Thermochill PA120.3 240/360 : Actuellement le meilleur radiateurs du marché car extrêmement performant et peu restrictif. Son seul point faible et le fait qu’il utilise des filetages de 3/8 au lieu des ¼ habituelles donc il faudra faire attention.
- The Feser Company X-Charger 240/360 : Epaisseur record pour le TFC avec ses 62mm d’épaisseur. Il fait jeu égal avec le Thermochill mais est plus volumineux.



C) La pompe :
La pompe, c’est le cœur vital du circuit. C’est elle qui permet de faire circuler le liquide dans le circuit. Le choix n’est pas trop compliqué mais doit être bien fait sans quoi les performances seront moins bonnes. En faite tous ce fait en fonction de la pompe. Il existe deux critères de choix. La pression exprimé en M et le débit en L/h. Plus la pression est élever plus il sera facile a la pompe de forcer a passer le liquide dans les différents waterblock. Dans un HPDC ou la restriction des waterblock est importante il faut une pompe avec une forte pression c'est-à-dire environ 4m environ. Pour le LPDC on favorisera le débit avec pour minimum 600L/h. Il existe des Top pour les pompes. Ils permettent de brancher n’importe quel type d’embouts à la pompe et augmente un peu les performances de celle-ci. De plus certain permettent d’intégrer un réservoir. Il existe des Top qui permettent de coupler plusieurs pompes en série (Maximum 3). A noter que les pompes vibres et que pour les réduire au silence il faut la fixer sur de la mousse. Dans la plupart des cas ils ne servent a rien mais sur les très gros circuit ils permettent d’augmenter la pression mais pas le débit. Du coter du choix il y en a peu. Aujourd’hui on a dans les marques performante Laing et Swiftech sachant que les Swiftech sont des Laing renommé.

HPDC :
- DDC1 T 10W (MCP 350 chez Swiftech) : C’est l’entrée de gamme de chez Laing en HPDC mais qui offre déjà des performance exceptionnel. Elle suffira largement pour la majorité des circuits simples qui n’ont que CPU+GPU.
Hauteur de refoulement en 12V : 3,4m
Débit maximum : 400L/h
- DDC1 + 18W (MCP 355 chez Swiftech) : C’est le haut de gamme de chez Laing qui offre un débit et une pression plus importante que sa petite sœur. A noter pour les bricoleurs qu’il est possible de modifier la DDC1 T en 1+ pour pas cher. A 5 euros l’écart entre les 2 pompes pour moi le choix est vite fait.
Hauteur de refoulement en 12V : 5.0m
Débit maximum : 550L/h


LPDC :

-Laing D5 (MCP 655 chez Swiftech) : C’est la seule pompe compatible LDPC grâce a ses 1200L/h mais en contrepartie sa pression est faible. Elle reste néanmoins extrêmement performante si les waterblock et le reste du circuit est a l’avenant.
- Pression maximum : 3.1m
- Débit maximum : 1200 L/H

A droite la Laing DDC 1+ avec Top PLexi aussi appelé DDC Ultra et a gauche la Laing D5.


D) Le réservoir :

Le réservoir et un élément qui sans être indispensable en théorie et bien pratique quand il s'agit de débuller le circuit ou de maintenir un niveau de liquide de constant. Il doit impérativement être placé avant la pompe pour que celle-ci n'avale pas d'air. Il est faut de croire que plus un réservoir est gros plus la température du liquide sera faible. Un gros réservoir permettra de ralentir la monter en charge du circuit car il y aura plus de liquide a chauffé. Il existe deux types de réservoir. Ceux qui s'insèrent dans des 5 1/4 et ceux en forme de tube qui se fixe directement sur les parois du boitier. Ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients, a vous de choisir. Sur ce composants il n'y a pas vraiment de mauvais choix et seul le look fera la différence. Néanmoins attention car le réservoir et l'une des pièce les plus difficiles a intégrer dans un boitier donc choisissez bien.



E) Les tuyaux :

On pourrait croire que la différence entre les tuyaux et minimes mais en réalitée de bon tuyaux font la différence lors d'une intégration dans un boitier. Tout d'abord la taille elle est exprimer de cette façon: 8/10 ou 10/13 ou encore 13/19. Le premier numéro représente le diamètre interne du tuyaux et l'autre de diamètre externe en mm bien sur. Le choix de la taille est aussi un critère important car monter des tuyaux de 8/10 sur une pompe comme la Laing D5 la briderais car le débit est trop faible et les performances diminuerais drastiquement. Pour cette pompe il faut du 13/19. Pour un DDC du 10/13 est un bon choix mais le 13/19 peut aussi être choisi par esthétique mais les performances ne seront ni meilleur ni moins bonnes mais des tuayux de 2 Cm de large sont dur a intégrer dans un petit boitier. Le deuxième critère après la taille et la souplesse. Entre un tuyaux noname bas de gamme et un Tygon rien a voir. Le Tygon permet d'avoir des courbure bien plus importantes pour faciliter grandement l'intégration. L'inconvénient c'est qu'en 13/19 par exemple il coûte 15 euros le mètres. Heureusement il existe un bon rapport qualité/prix comme le Masterkleer ou les Feser Company.

Une couleur vous plaira c'est sur.



F) Les Embouts :

Comme pour les tuyaux ils ne faut en aucun cas les négligés car ce sont eux qui assurent l'étanchéité entre les waterblocks et les radiateurs et les tuyaux. Il existe de plusieurs types d'embouts mais les deux plus utilisés sont ceux a dit a "coiffes" et les "cannelés". Ils ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Ceux a coiffes sont magnifiques mais en contreparties coûte assez cher. Pour les autre ils sont peut cher, facile a monter mais nécessite un collier de serrage qui le rend affreux. Il est possible de les monter sans colliers de serrage mais il faudra alors prendre un tuyau de diamètre plus petit que l'embout pour qu'il ne fuit pas. Pour les tailles elles reprennent le même principe que pour les tuyaux. C'est a dire 13/19; 10/13 etc.... Je vous recommande de prendre des embouts dit "High Flow" car ceux si disposent d'un diamètre interne plus important donc plus de débit et moins de perte de pression.

Les embouts Bitspower. De véritable pièce d'orfèvrerie, introuvable en France il s'agit de la Rolls des embouts. Sur la photo il y en pour environ 160 euros d'embout. Faite le calcul.






G) Quel fluide caloporteur :

Première chose, oublié l’eau du robinet ou l’eau en bouteille. L’eau du robinet contient des micro-organismes qui se plairaient fortement dans une eau chaude sans lumière et vous verriez apparaître de belles algues dans les waterblock, les tuyaux, la pompe et le radiateur. De plus elle contient du calcaire et ferait tout explosé avec le temps.
C’est pourquoi des fluides ont été spécialement conçus pour le watercooling. Je déconseille les produits sur préparé avec du réactif au UV+anti-algues + anti-bactériens etc…..Prenez plutôt le liquide de base comme la Feser Aqua Ultra Pure qui ne conduit pas l'électricité. Pour les plus radins du liquide de refroidissement de voiture ou moto fera l'affaire même si ils sont parfois trop visqueux et font forcer les pompes c'est pourquoi il faut le diluer.


Le Watercooling sur le Web:
http://www.watercooling.fr/: Spécialiste français du watercooling vend et conseil.
http://www.cooling-masters.com/: Site spécialiser dans le refroidissement en général.
http://www.nokytech.net/:Bon site sur toute l'informatique
http://www.docmicro.com/:Propose un large choix de composants pour le refroidissement (Merci a Miap pour celui-la ;) )

Test Waterblocks:
http://www.puissance-pc.net/les-dossiers/test-alphacool-hf14-yellowstone.html?Itemid=57


Conclusion :
Au vu des deux partie il est évident que l'aircooling s'impose comme la meilleur méthode pour débuter et pour 98% des utilisateurs qui ne feront un H24 pousser grâce au dernier ventirad. Et puis il y a les autres ce qui vont vouloir pouter leur ventirad en posant un watercooling pour avoir des performances hors du communs le tout dans un silence royal car c'est bien là que le watercooling tire son principal avantage. Il offre d'excellentes performances le tout en silence. De plus un kit watercooling bien monter est magnifique et donne un touche indéniable a une config.




A très bientôt pour un autre Tuto ;)


Mes configurations de références

Pour bien débuter:200 euros

- Pompe DDC PRO AGB 12 Volts 10 Watts + Réservoir Plexi Laing
- WaterBlock CPU EK-SUPREME LT ACETAL Sockets 775, 1366 & 1156
- Embout Cannelé Droit 1/4" avec Joint pour Tuyau 10mm (x6)
- TYGON R3603-10/13 (2 mètre)
- Feser Aqua Ultra Pure Water 1 litre
- Radiateur Magicool XTreme 240

La configuration proposer est excellente pour débuter et dispose de composants de qualiter qui sont performants et évolutifs. Sur cette configuration on se focalise sur le processeur. Possibilité de faire évoluer le système en rajoutant un radiateur en plus pour pouvoir plus tard watercooler la Carte graphique. A moins de 200 euros le tout on tient la une configuration capable de mettre a pied n'importe quel ventirad.


Pour aller plus loin:350 euros

- Pompe Laind DDC Ultra
- Waterblock CPU EK-Supreme HF
- Embout Cannelés Droit 1/4" avec Joint pour Tuyaux 10mm (x8)
- Waterblock GPU Swiftech MCW 80 Universel.
- Radiateur Magicool XTrem 360 + Magicool Xtreme 240
- Réservoir au choix
- Tuyau TYGON R3603-10/13 (3m)

Avec cette configuration on ajoute le refroidissement de la carte graphique avec le MCW80. Celui-ci n'est pas un waterblock intégrale donc il ne refroidit que le GPU et pas la mémoire ni les VRM. Les radiateurs sont assez évolutifs car ils seront apte a refroidir un système multi-gpu et un bon Core i7 overclocker. Le waterblock CPU est aussi un peu plus haut de gamme. On pourra même le remplacer par le Supreme LT pour faire baisser un peu le prix.


Pour exploser les perf:500 euros et +
Modifié en dernier par clement26104 le 05 juin 2010, 19:34, modifié 43 fois.
Core i7 860@4.0Ghz+Swiftech Apogée XT Rev2
Evga P55 FTW
2x2 Go G.SKILL 12800 Trident
ASUS GTX 570 Direct CU 2
Acer 24 Pouces 3D
Samsung F3 1To
Seasonic X-Series 750W
Dimastech Easy Bench Table V2.5
Razer Lachesis

Avatar du membre
Ineluki
Bidouilleur de bios
Bidouilleur de bios
Messages : 521
Enregistré le : 03 juil. 2006, 00:00
Localisation : Quimper (29)

Messagepar Ineluki » 10 déc. 2008, 13:26

Waaaah!

T'as essayé de tuer les serveurs de configspc ou quoi? :biggrin:
Bonne initiative que je lirai bien volontiers même si le domaine m'intéresse pas forcément. Histoire d'apprendre deux trois choses ! Qui sait, moi qui souvent hésite à acheter un chti ventilateur boitier, je me déciderai peut-être.


PS: tu veux qu'on t'aide à corriger les fautes? Je crois que y'a un nouveau membre motivé à ce niveau.
Quelques balises taille pour les titres, balises gras pour deux trois éléments primordiaux, les URLs cachées en lien, permettraient de rendre le truc plus léger.
Modifié en dernier par Ineluki le 10 déc. 2008, 18:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
dex
Assembleur de configs
Assembleur de configs
Messages : 3756
Enregistré le : 15 janv. 2007, 00:00

Messagepar dex » 10 déc. 2008, 13:58

Jolie travail, je regarderai plus en détails ce soir. :cool:

PS: Etant conscient que ce tuto n'est pas parfait je compte sur vous pour me dire comment l'améliorer en conséquence. Attention je veux des remarques constructive(n'est-ce pas Dex)[/b]

T'inquiète je vais pas pourrir un topic qui va me plaire autant que celui-là.
J'éditerai ce post pour rajouter mes remarques si tu veux.

Pour commencer juste un truc sur les ventilos, j'ai acheter 2 Scythe "SLIP STREAM" en 120, 1 à 1600tr/min qui est sur mon NH-U12 et 1 à 1200tr/min en extraction sur le boitier, les 2 sont branchés sur un fanmate et en 5V ça souffle encore beaucoup tout en étant très silencieux.
Ils m'ont couté 9.8€ et j'en suis amoureux. :inlove: Je les recommande à tout le monde si vous arrivez à les trouver.
J'ai toujours le retour de mon cosmos à finir, je vous en parlerai un peu plus en détails dedans.

Avatar du membre
Jiborg78
Installateur de windows
Installateur de windows
Messages : 52
Enregistré le : 02 déc. 2008, 00:00

Messagepar Jiborg78 » 10 déc. 2008, 14:33

Bel article :) , clair et précis.

Avatar du membre
Saeran
Configurateur d'antivirus
Configurateur d'antivirus
Messages : 43
Enregistré le : 26 août 2008, 00:00

Messagepar Saeran » 10 déc. 2008, 14:52

Sympa, quelques fautes qui trainent par ci par là mais ça reste compréhensible dans l'ensemble ;)

J'attends la partie watercooling avec impatience
(surtout pour les cartes graphique en fait, les dernières générations sont assez bruyante ! :p)

Avatar du membre
dam
Overclockeur
Overclockeur
Messages : 1107
Enregistré le : 02 oct. 2007, 00:00
Localisation : abbeville

Messagepar dam » 10 déc. 2008, 17:19

quelques fautes mais dex s'en chargera :biggrin:

c'est un bon début mais c'est vrai que ça représente du boulot quand même alors on attend la suite.
ça serait sympa quelques photos et mettre les titres en gras souligné serait plus lisible.

du bon boulot en tout cas
P35DS3-R, E4400 @ 2.9Ghz +NINJA 2
ATI R7 260X écran SAMSUNG T220
Fortron Blue Storm 500W
G15 v2, Microsoft Razer Habu

Avatar du membre
nakt
Installateur de windows
Installateur de windows
Messages : 79
Enregistré le : 08 oct. 2008, 00:00

Messagepar nakt » 10 déc. 2008, 18:01

Bel article ! Je l'ai trouvé très instructif. :japon:

matlesguy
Overclockeur
Overclockeur
Messages : 2184
Enregistré le : 08 févr. 2008, 00:00

Messagepar matlesguy » 10 déc. 2008, 18:10

Bel initiative en effet ;) Très bon comme Topic !!! :cool:
Q9550 @ 4.18Ghz + NHU12-P
Maximus 2 formula
2*2 Go XSM2 PC 8500 @ 2.3V
XFX GTX 280 @ 700/1260/1507
Score 3Dmark 06 : 20881
Lenovo S10e & Hp dv2 white !!

Avatar du membre
eraziel
Overclockeur
Overclockeur
Messages : 1930
Enregistré le : 09 avr. 2008, 00:00
Localisation : Annecy
Contact :

Messagepar eraziel » 10 déc. 2008, 19:52

Joli coup ;)

Avatar du membre
fabdcn
Assembleur de configs
Assembleur de configs
Messages : 6733
Enregistré le : 15 sept. 2007, 00:00
Localisation : Rouen

Messagepar fabdcn » 10 déc. 2008, 20:13

dam a écrit :ça serait sympa quelques photos et mettre les titres en gras souligné serait plus lisible.

du bon boulot en tout cas


Je reprends l'idée, couper d'images et eventuellement de racourcis spécifiques qui allègeront ces explications, et orienterons selon les désirs de chacun
un peu lourd comme ça en texte brut, même si ça reste interessant et complet
ça mérite d'être attaqué en profondeur, bonne initiative :japon:

Avatar du membre
thom986
Bidouilleur de bios
Bidouilleur de bios
Messages : 908
Enregistré le : 23 avr. 2007, 00:00
Localisation : Sur TF2
Contact :

Messagepar thom986 » 10 déc. 2008, 20:21

Joli tuto,
Dans les liens sympa je me rappelle de 65 ventirad sur le banc d'essai

Une question: comment on fait pour gérer plus de ventillo qu'on a de prises molex sur la carte mère?
Old - Config : #1 et #2.
BitFenix Colossus Venom Edition + Be Quiet 580W; MSI P67 + i2500K @4Ghz + Noctua NH-U12D; Corsair 2x4Go 1333 MHz + HD 6870 + Nova Slider;
Homéostasie - Mon blog SF, Holomorphe - Le groupe FR de Dystopia

Avatar du membre
clement26104
Assembleur de configs
Assembleur de configs
Messages : 4550
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Localisation : Quelque part !

Messagepar clement26104 » 10 déc. 2008, 21:32

oé effectivement pour les comparo faut que je m'en occupe et sinon merci sa fait plaisir :japon:
pour ta question il existe des multiprise molex
Core i7 860@4.0Ghz+Swiftech Apogée XT Rev2
Evga P55 FTW
2x2 Go G.SKILL 12800 Trident
ASUS GTX 570 Direct CU 2
Acer 24 Pouces 3D
Samsung F3 1To
Seasonic X-Series 750W
Dimastech Easy Bench Table V2.5
Razer Lachesis

Avatar du membre
exdeath
Compilateur de kernel
Compilateur de kernel
Messages : 10065
Enregistré le : 10 déc. 2006, 00:00

Messagepar exdeath » 10 déc. 2008, 22:07

tuto très sympa ;)

Avatar du membre
Typhon
Bidouilleur de bios
Bidouilleur de bios
Messages : 833
Enregistré le : 01 nov. 2008, 00:00

Messagepar Typhon » 10 déc. 2008, 22:13

:thumbsup:

alors là, très bonne idée ce topic.

on excusera donc les fautes.

je lirais tout ça demain plus en détail.

:biggrin:
El Diablo + TX 750 W
p5e3 premium wifi
E8600@4.0 GHz (toujours en rodage lol)
G Skill 2x2 Go pc 12800 HZ
Gemin II s
560 ti
Vélociraptor 300 Go
SH-S223Q
Lycosa+Roccat Kone gamer+Belkin n52te
Z-5500
Asus VK266H 26''

Score 3DMark06 : 17130
SuperPi 1M : 13,781s


Retourner vers « Optimisations, overclocking »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités