Hewlett-Packard veut vendre sa division PC

0
5

Hewlett-Packard (HP), numéro un mondial des PC, a annoncé vouloir vendre ses activités dans les ordinateurs personnels. Dans le même temps, HP a également annoncé qu’il allait cesser ses activités dans le mobile (tablettes et smartphones liés au rachat de Palm et de son système webOS) et qu’il allait racheter l’éditeur de logiciels Autonomy pour 10,24 milliards de dollars.

La division PC de Hewlett-Packard représente environ un tiers de son chiffre d’affaires, l’entreprise envisage une séparation totale ou partielle et va explorer les stratégies possibles pour cette division dans les prochains mois. La direction d’HP explique la décision de se recentrer dans les services informatiques par la baisse des marges dans le secteur très concurrentiel du Hardware où les marques ont du mal à se différencier (sauf Apple). De plus, la demande de PC faiblit sous l’effet du ralentissement de la croissance mondiale et par la popularité croissante des tablettes numériques et des smartphones (qui cannibalisent notamment les ventes de netbooks).

La stratégie d’HP et de son nouveau PDG Leo Apotheker rappelle celle d’IBM, le géant de l’informatique avait vendu son activité PC au chinois Lenovo en 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE