Intel lance sa gamme LGA2011

0
7

Intel a lancé officiellement ce jour sa nouvelle plateforme très haut de gamme LGA 2011 qui remplace l’ancienne plateforme LGA 1356. Par rapport à la plateforme Sandy-Bridge LGA 1155 lancée début 2011 (milieu de gamme), Sandy Bridge-E LGA 2011 apporte 8 coeurs au lieu de 4 (mais dans un premier temps les processeurs 8 coeurs seront uniquement des Xeon E pour les serveurs), 20 Mo de cache L3 au lieu de 8 Mo, 40 lignes PCI-Express au lieu de 16, 4 canaux DD3 au lieu de 2 ainsi que le support du PCI-Express 3.0 (via une future mise à jour du bios).

Pour le lancement, Intel met sur le marché deux modèles de processeurs :

  • Core i7-3960X : 3,3 GHz (Turbo 3,9 GHz) ; 15 Mo de L3 ; 990 dollars
  • Core i7-3930K : 3,2 GHz (Turbo 3,8 GHz) ; 12 Mo de L3 ; 555 dollars

Nos confrères de la presse informatique ont réalisé des tests du plus puissant, le Core i7-3960X. Comme on pouvait s’y attendre, ce processeur reprend facilement le titre de “processeur le plus puissant sur le marché”. Mais le gain par rapport à un Core i7-990X  n’est pas énorme, autour de 10% dans les applications et les jeux. L’écart avec les processeurs LGA 1155 dans les jeux est même très faible car les jeux ne tirent presque pas partie du passage de 4 à 6 cores. Le Core i7-3960X est à peine 3% plus performant que le Core i7-2600K en usage ludique alors que ce dernier est vendu environ… quatre fois moins cher !

Le Core i7-3930K vendu “seulement” 555 dollars devrait offrir un rapport performances/prix plus attractif mais il est clair que ces nouveaux processeurs Core i7 LGA 2011 n’ont quasiment aucun intérêt pour les joueurs, sauf à avoir un budget illimité. Pour des usages très gourmands (encodage, traitement photo, rendu 3D, compression…), ces processeurs LGA 2011 ont un intérêt pour leurs performances brutes… mais le petit gain de performances se paie très cher.

Citation : Les premiers Core i7 d’Intel d’architecture Nehalem ont été introduits sur une plate-forme haut de gamme, le LGA 1366, en novembre 2008 avant de passer en septembre 2009 sur le milieu de gamme au travers du LGA 1156. Avec Sandy Bridge, Intel a pris le chemin inverse puisque ces processeurs ont d’abord fait leur apparition il y a 10 mois sur LGA 1155 avant d’arriver aujourd’hui dans une déclinaison LGA 2011 plus haut de gamme. Mieux vaut tard que jamais ?

Les Core i7 LGA 2011 utilisent une nouvelle puce ayant pour nom de code Sandy Bridge-E. Taillée pour les Xeon, cette puce embarque pas moins de 8 cœurs et 20 Mo de cache L3 sur un die de 2,27 milliards de transistors. Le die est imposant avec une surface de 435mm², soit un peu plus du double de celui d’un Sandy Bridge qui intègre pourtant un IGP qui n’est pas présent cette fois.

Lire l’article Intel Core-i7 3960X, X79 Express et LGA 2011 sur Hardware.fr

Citation : Alors que l’année se termine, Intel lève enfin le voile sur sa nouvelle plate-forme haut de gamme à destination des utilisateurs enthousiastes et autres joueurs exigeants.

Souvenez-vous… lorsqu’il lançait ses processeurs Core de seconde génération, les fameux Sandy Bridge, en début d’année, Intel n’annonçait aucune variante « Extreme ». Et pour cause, puisque les processeurs Sandy Bridge devaient vivre leur vie à côté des récents Westmere, les fameux Core i7 Extreme Edition dotés de six cœurs d’exécution. Le problème bien sûr, c’est que les Core i7 980 ou 990X étaient basés sur une architecture vieillissante qui ne tenaient pas toujours la comparaison avec les nouveaux venus Sandy Bridge. Quant à la plate-forme X58, elle faisait l’impasse sur nombre de technologies modernes comme le Serial-ATA 6 Gb/s ou l’USB 3.0, du moins pour les premières générations de cartes mères. Les dernières cartes X58 embarquaient effectivement ces technologies au prix de nombreuses puces additionnelles.

Lire l’article Intel Core i7 3960X : Sandy Bridge E pour le haut de gamme sur Clubic.com

LAISSER UN COMMENTAIRE