Le dégroupage total en plein boom

0

Le dégroupage total connaît une croissance rapide en France ces derniers mois. Selon les chiffres fournis par l’Arcep, le régulateur des télécoms, 10.000 abonnés choisissent chaque semaine cette formule de dégroupage total et quittent donc l’opérateur historique France Telecom.

En chiffres brut, le dégroupage total ne représentait que 255.600 lignes au 30 juin 2005 contre plus de 2 millions en dégroupage partiel mais la progression des lignes dégroupées totalement est de + 68% au second trimestre.

Le nombre d’accès internet haut débit en France a dépassé la barre des 8 millions ce qui place la France en première place en Europe, tout juste devant l’Allemagne. Le nombre d’accès haut débit a été multiplié par deux en seulement 1 an.

Actuellement, l’ADSL couvre environ 93% de la population mais seulement un Français sur deux peut avoir accès à une offre dégroupée. Les régions les plus densément peuplées sont celles qui ont accès le plus rapidement aux nouveaux services (20 Mbps, télévision, voix sur IP) apportées par le dégroupage et la possibilité d’être totalement dégroupé.

Pour remédier à cette situation, le régulateur compte en particulier sur le maintien d’un tarif bas pour le dégroupage total. Actuellement, il se situe à 9,50 euros HT. L’Arcep a présenté une nouvelle méthode de calcul qu’il compte retenir pour fixer ce tarif : elle s’appuie sur les «coûts courants économiques» et devrait permettre de parvenir à coller au plus près du prix réel de la boucle locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here