La croissance des ventes de PC en France ralentit

0
9

Selon le cabinet Gartner, les livraisons de micro-ordinateurs sur le marché français n’ont progressé que de 7% par rapport au premier trimestre de l’année 2005. Cette croissance place le marché français en dessous de la région Europe, Moyen Orient et Afrique (EMEA) qui enregistre une croissance en volume de 12.1%. Le Royaume Uni et l’Allemagne ont également déçu ce trimestre affichant respectivement une croissance de 7.4% et 2.5%.

Les résultats enregistrés sont bien inférieurs aux prévisions et le marché français n’avait pas affiché une croissance aussi faible depuis 2 ans. En effet, les bons résultats du quatrième trimestre 2005 et l’engouement des français pour l’achat de PC ont conduit les distributeurs, au premier trimestre 2006, à stocker d’importants volumes de machines dans leurs rayons. En fonction des constructeurs, les ventes s’établissent ainsi :

Compagnie

Ventes T1 2005
Parts de
marchés (%)
T1 2006
Ventes
Parts de
marchés (%)
Croissance (%)
Hewlett Packard
370 221
20,5
481 120
24,9
30,0%
Dell Inc
250 270
13,9
282 565
14,6
12,0%
Acer
119 276
6,6
235 313
12,2
97,3%
NEC
301 152
16,7
198 885
10,3
-34,0%
Fujitsu/Fujitsu Siemens
123 553
6,8
137 542
7,1
11,3%
Autres
640 762
35,5
600 634
31,0
– 6,3%
Marché Total
1805 234
100,0
1 936 059
100,0
7,2%

Au premier trimestre 2005, les 5 premiers constructeurs détenaient à eux seuls 64,5% du marché français des PC contre 69,1% au premier trimestre 2006. A l’exception de NEC et des constructeurs locaux, tous les constructeurs ont affiché une solide performance et ont ainsi accru leurs parts de marché.

Malgré le report de certains contrats, le marché professionnel est resté dynamique au cours du premier trimestre 2006. Cette croissance s’explique notamment du fait d’une demande soutenue des très petites entreprises (TPE) et devrait se poursuivre en particulier grâce aux initiatives du gouvernement pour favoriser l’équipement de ces entreprises.Les portables enregistrent une croissance de 25% sur ce segment contre 11% pour les ordinateurs de bureau.

« Les ventes de PC sur le marché grand public ont été décevantes ce trimestre. Ces résultats médiocres s’expliquent par des stocks importants dans la grande distribution qui ont pénalisé les ventes sur ce marché, » constate Isabelle Durand, analyste chez Gartner France.

Les conflits sociaux semblent avoir également affecté le marché, entrainant une plus faible demande en PC. La croissance du marché grand public s’est ralentie mais paradoxalement les consommateurs recherchent de nouveaux produits et de nouvelles technologies comme les ordinateurs basés sur du Dual Core et la technologie Viiv d’Intel.

Les promotions sur les télévisions à écran plat ont beaucoup attiré l’attention des consommateurs et par conséquent la demande pour les PCs a été plus faible. Les livraisons de portables en France au premier trimestre 2006 s’établissent ainsi :

Compagnie
T1 2005
Ventes en unités
Parts de
marchés (%)
T1 2006
Ventes en unités
Parts de
marchés (%)
Croissance (%)
Hewlett Packard
122 593
18,8
164 077
21,9
33,8
Acer
80 144
12,3
124 567
16,7
55,4
Dell Inc.
72 430
11,1
98 765
13,2
36,4
Toshiba
69 918
10,7
90 815
12,1
29,9
Fujitsu/Fujitsu Siemens
54 239
8,3
58 376
7,8
7,6
Autres
252 183
27,0
211 300
21,8
-16,2%
Marché total
651 507
 
100,0
747 900
 
100,0
14,8
La demande pour les ordinateurs portables s’est ralentie mais continue de progresser avec  un rythme de croissance de 14.8% sur le premier trimestre 2006. Jusqu’à maintenant moins présent que ses concurrents sur le marché grand public, Toshiba affiche d’excellents résultats et se hisse à la quatrième position sur le marché des portables.

LAISSER UN COMMENTAIRE