Woodcrest en juin, Conroe en juillet, Merom en août

0
7

Les rumeurs allaient bon train ces derniers temps sur une probable sortie en avance du fameux processeur Intel Conroe et de ses dérivés : Merom pour les ordinateurs portables et Woodcrest pour les serveurs. Le PDG d’Intel a annoncé hier officiellement la sortie de tous ces processeurs pour l’été. 

Le premier processeur qui sera lancé, dès le mois de juin, est donc le Woodcrest qui sera gravé en 65nm avec une évolution future à 45nm. Cette sortie prématurée est très certainement liée à la volonté du géant de reprendre rapidement les parts de marchés perdues au profit des opterons du concurrent AMD dans ce segment très important des serveurs. Intel précise d’ailleurs que ses processeurs seront désormais optimisés pour les performances par watt, une façon de dire sans le dire qu’AMD avait raison et que la voie des pentium 4 et des xeon dissipant énormément de chaleur n’était pas la bonne… 75% des lignes de production qui produisent actuellement des Xeon devraient produire des processeurs Woodcrest à la fin 2006, selon les souhaits du président d’Intel.

L’arrivée du Conroe devrait avoir lieu en juillet, ce lancement marquera probablement le retour d’Intel dans le domaine des machines de bureau où l’Athlon 64 est devenu une référence pour les joueurs. Et ça risque de changer comme nous en parlons à la fin de cette actualité.

Le Merom fera son apparition en août alors qu’il était initialement prévu pour la fin de l’année 2006 selon les roadmaps Intel. Cette déclinaison mobile du Conroe arrivera donc pour le renouvellement des gammes d’ordinateurs portables à la prochaine rentrée scolaire. Intel précise d’ailleurs que le Merom ne sera pas uniquement présent dans les portables, des cartes mères de bureau compatibles devraient être produites par les partenaires du géant, Apple devrait également l’utiliser dans ses portables et ses iMac.

Au niveau des performances, nos confrères du site 01Net ont pu testé (voir l’article) ce que donnait les processeurs Conroe et Merom par rapport à un Athlon 64 X2 4800+ (2,4 GHz). Face à cette config, un Conroe E6700 (2,66 GHz, 4 Mo de cache) a un avantage de 28 % lors d’un encodage en DivX 6 ou dans un jeu sous Quake 4. Le gain par rapport à un Pentium D 950 s’élève à 24 % et 50 % respectivement dans les mêmes conditions.

Le Merom T7200 a de son côté été comparé à un Intel Core Duo T2500, tout deux étaient cadencés à 2 GHz. Le Merom possédait 4 Mo de mémoire cache, là où le Core Duo n’en a que 2 Mo. Le gain de performance était dans ce cas de 20 % pour le Merom. Cerise sur le gâteau, le prototype de portable sur lequel a été testé le Merom a tenu 4 h 45, alors que le portable Core Duo s’est éteint au bout de 3 h 55. Mais il faut rester prudent sur ces chiffres tant que des vrais tests faits avec de vrais produits commerciaux ne sont pas publiés…

LAISSER UN COMMENTAIRE