Nvidia lance officiellement sa GeForce 7950 GX2

0
8

Nvidia annonce ce jour le lancement officielle de sa nouvelle carte graphique, la GeForce 7950 GX2, disponible dès maintenant auprès des partenaires de NVIDIA.

La GeForce 7950 GX2 est tout simplement composée de deux GPU fonctionnant en Sli sur un système de double PCB. Certaines rumeurs indiquaient que le système ne verrait qu’un seul gros GPU au lieu de 2, c’était des informations erronées : il s’agit bien d’un fonctionnement en SLI… sauf que Nvidia ne souhaite plus appeler “SLI” le fonctionnement multi-GPU de la 7950 GX2 mais plutôt “mode multi-processeurs graphiques” ou multi-GPU. Pour d’obscures raisons marketing qu’il serait trop long d’expliquer ici !

Les spécifications du 7950 GX2 sont équivalentes au 7900 GX2, la seule différence étant que la carte a été fortement miniaturisée par rapport au premier prototype : la 7950 GX2 n’est pas plus longue qu’une 7900 GTX. Les caractéristiques de ce bi-GPU sont les suivantes :

  • 48 pixel pipes, 16 vertex shaders, 76,8 Go/sec de bande passante mémoire et 24 milliards de texels/sec de fill rate
  • 1 Go de mémoire vidéo rapide GDDR3
  • Double support DVI dual-link – pour les grands écrans plats haute définition supportant des résolutions allant jusqu’à 2560×1600
  • Support matériel accéléré du H.264 avec la technologie NVIDIA PureVideo
  • Compatible HDCP
  • Support de la technologie NVIDIA Quad SLI permettant aux fabricants partenaires de NVIDIA d’associer deux cartes graphiques GeForce 7950 GX2.

Nos confrères ont pu testé cette nouvelle carte graphique. Bien entendu la carte reprend le leadership incontesté de GPU le plus puissant sur le marché… c’était le premier objectif de la firme au caméléon qui avait mal digéré la petite supériorité du X1900 XTX lorsque les filtres sont activés.

Malheureusement ces cartes conservent la lacune des GeForce 6 et 7 : l’absence du support de l’antialiasing lorsque le HDR est utilisé dans un format tel que le FP16. Ce qui est un vrai gros problème pour une carte de cette puissance…  les développeurs peuvent tout de même contourner cette limitation en l’implémentant dans leur moteur, mais cela se fait au prix de la qualité et/ou des performances (comme dans Age of Empire III)… dommage !

A part ce détail, pour ceux qui recherchent un maximum de performances, la GeForce 7950 GX2 représente une solution intéressante puisque pour le prix de deux 7900 GT on obtient des performances légèrement supérieures et on dispose de 512 Mo au lieu de 256 (ce qui va devenir de plus en plus important) ainsi qu’une compatibilité HDCP.

Citation : A ceux qui pensaient que le monde de la carte graphique resterait calme voire figé jusqu’à l’arrivée des premières puces DirectX 10, NVIDIA apporte aujourd’hui un démenti formel avec le lancement de sa GeForce 7950 GX2. Venant coiffer l’ensemble des GeForce 7, la GeForce 7950 GX2 s’affiche comme une carte haut de gamme d’un nouveau genre, et ce alors même que le précédent porte-étendard de NVIDIA, la GeForce 7900 GTX, n’a même pas trois mois d’ancienneté !

Lire le test de la GeForce 7950 GX2 sur Clubic

Citation : ATI et Nvidia ont décidé de se livrer une bataille sans merci sur le segment haut de gamme ce qui les pousse à enchaîner les sorties de nouveaux produits à un rythme effréné. Seulement 3 mois après le lancement de la GeForce 7900 GTX, Nvidia revient à la charge avec une carte encore plus puissante. De quoi assommer la concurrence ?

Avec la GeForce 7900 GTX, Nvidia n’a pas pu reprendre sans contestation possible, le titre de la carte la plus performante. En effet, avec les filtres activés et en HDR X1900 XTX et 7900 GTX faisaient jeu égal avec l’avantage du support du FSAA dans plus de types de rendus HDR pour la première. Si un GeForce 7900 ne suffit pas, mettons-en deux ! Nvidia lance ainsi une GeForce 7950 GX2 équipée de 2 GeForce 7900, comme l’avaient fait quelques partenaires avec des GeForce 7600 et 7800. Depuis son lancement, la technologie SLI a bien mûri. Bien que son intérêt réel ne s’affiche que dans certains cas spécifiques, sa fiabilité n’est plus à remettre en question ce qui autorise Nvidia à l’intégrer directement dans un produit fini. Que les 2 GPUs soient sur 2 cartes différentes ou sur une même carte, peu importe, le SLI fonctionne de la même manière. Et pourtant, cette GeForce 7950 GX2 ne ferait pas appel au SLI.

Lire le test de la GeForce 7950 GX2 sur Hardware.fr

L’histoire des cartes graphiques multi-GPU grand public commença avec l’apparition du port AGP, signant la fin – temporaire – des solutions multi-cartes, introduites via l’Infinite Reality de SGI puis via la Voodoo 2 de 3dfx pour les joueurs. Puisqu’il était impossible de placer 2 ports AGP sur une même carte mère (contrairement au PCI), le seul moyen de doubler la puissance de calcul 3D brute sans attendre l’arrivée d’une nouvelle puce était de placer plusieurs puces sur la même carte. Une de ces cartes les plus emblématiques reste l’ATI Rage Fury MAXX, qui fut une déception comme un certain nombre de cartes de ce type. Bien sûr, personne n’a oublié la Voodoo 5 5500 qui elle laissera un bien meilleur souvenir de ce type de solution, comparé à sa version single-chip (Voodoo 4500) qui ne pouvait alors tenir la comparaison par rapport aux concurrents. Il s’agit d’ailleurs de la principale différence de cette carte avec la situation actuelle, le VSA100 ayant dès le départ été conçu afin d’obtenir les meilleures performances en en couplant 2 voir 4, la version single-chip étant relégué à l’entrée/milieu de gamme.

Lire le test de la GeForce 7950 GX2 sur Presence-PC

LAISSER UN COMMENTAIRE