Intel Core 2 Duo en preview

0
5

Nos confrères de Clubic ont publié ce dimanche une preview des fameux processeurs  tant attendus Intel Core 2 Duo, également connus sous le nom de code Conroe.

Pas mal de choses intéressantes dans ce dossier complet sur l’architecture de ces nouveaux processeurs même si ça sent le recopiage de communiqués. Clubic publie également des benchmarks d’un Core 2 Duo E6700 et d’un Athlon 64 FX60 overclocké à 2,8 GHz, mais ATTENTION il s’agit de tests réalisés sur des machines fournies par Intel et encadrés par le géant des microprocesseurs. En clair, ça ne veut pas dire qu’Intel a triché avec les CPU placés dans la machine mais que les tests autorisés ont été spécialement choisis pour montrer la supériorité des processeurs Core 2 Duo. Gardez bien cela à l’esprit et ne prenez pas ces benchmarks pour argent comptant !  La carte graphique des machines étant très peu puissante, la différence en terme de FPS entre le Core 2 Duo et l’athlon 64 FX 60 overclocké est considérable dans les jeux (à l’avantage d’Intel), mais ces différences sont trompeuses. En effet pour les joueurs équipés de GPU puissants la différence (et terme d’images par seconde) sera beaucoup plus réduite dans les jeux gourmands, la plupart du temps ce type de configs gamers étant en situation de “GPU limited”.

Mais il n’empêche qu’on peut constater, et ce n’est pas un scoop, que les prochains processeurs Intel sont très performants dans ces tests et que le géant frappera très fort en juillet.

Citation : C’est fin 2000 que le géant des microprocesseurs, j’ai nommé Intel, lançait son Pentium 4, premier d’une longue série de processeurs à se baser sur l’architecture NetBurst à l’époque toute nouvelle. Décrié dès ses débuts, le Pentium 4, nom de code Willamette, a rapidement évolué avec un changement de socket salvateur et l’arrivée de la révision Northwood lui conféra en quelque sorte ses lettres de noblesse. Évoluant doucement, par sauts de fréquence successifs, le Pentium 4 qui avait démarré sa carrière à 1,5 GHz a atteint, puis dépassé les 3 GHz, en se dotant au passage de l’HyperThreading. Reste que les mythiques 4 GHz ont toujours été hors d’atteinte du Pentium 4, malgré tous les efforts d’Intel et l’arrivée de la révision Prescott. Révision Prescott qui annonçait des temps difficiles chez le numéro un des processeurs.

Pour mémoire l’une des caractéristiques principales de l’architecture NetBurst était de permettre une facile montée en fréquence, car à l’époque de sa mise au point, Intel continuait de croire en la supériorité de la fréquence sur l’efficacité de l’architecture, cette dernière théorie étant défendue vigoureusement par son concurrent de toujours, AMD. Mais les ingénieurs d’Intel avaient semble-t-il omis quelques détails, que les immuables lois de la physique leur ont rappelés. Avec des fréquences toujours plus délirantes, non seulement les processeurs chauffent de manière démesurée, mais en plus leur consommation électrique explose littéralement alors que le gain en terme de performances n’était clairement pas au rendez-vous ! Pensez qu’à fréquence égale un Pentium 4 Prescott était plus lent que son homologue Northwood. Bref, Intel se devait de réagir et si pendant trois années la firme de Santa-Clara a offert un véritable boulevard à AMD, le temps de la riposte a sonné avec l’arrivée du Conroe, ou Intel Core 2 Duo.

Lire la Preview de l’Intel Core 2 Duo sur Clubic

LAISSER UN COMMENTAIRE