Athlon 64 6000+ 3 GHz en test

0

C’est aujourd’hui 20 février qu’AMD lance officiellement son nouveau processeur Athlon 64 X2 6000+ cadencé à 3 GHz. Nos confrères du site matbe.com en profite pour nous proposer un test complet, en terme de peformances, l’athlon 64 X2 6000+ se place au niveau d’un C2D E6400 environ.

Citation : L’année 2006 a été riche en nouveautés au niveau du marché des processeurs : Core Duo, Turion X2, socket AM2, Core 2 Duo, Merom, Core 2 Quad, Quad FX et enfin les Brisbane (Athlon 64 X2 65 nanomètres). Ce n’est plus un secret ni un crime condamnable de « pro-Intelisme » de dire que 2006 aura surtout été marqué par le hype et la déferlante Intel à propos de son architecture Core. Le Core 2 Duo a en effet démontré qu’il était à l’heure actuelle ce qu’il se faisait de mieux en matière de processeurs de bureau : performant, overclockable, chauffant peu… Il n’y a qu’au niveau du prix que l’on peut encore faire un peu la grimace mais plus pour très longtemps vu la baisse annoncée pour avril. Intel continuera ensuite sur sa lancée avec ses processeurs fonctionnant à un FSB de 1333 MHz Quad Pumped…

AMD de son côté a un peu raté son année 2006 en termes d’avancées dans les performances en étant “obligé” de sortir son socket AM2 pour le passage à la DDR2. Le résultat fut peu brillant avec un recul des performances à cause d’un contrôleur mémoire moins à son aise et d’un diviseur mémoire entier ne faisant pas fonctionner la mémoire à la fréquence prévue. La sortie du premier processeur x86 quad core par Intel a poussé AMD à sortir son Quad FX qui n’est rien d’autre qu’un système bi-processeurs à base d’Opteron sur socket F mais rebaptisés Athlon FX. Vous avez dit usine à gaz ? Enfin, le passage à une finesse de gravure en 65 nanomètres avec le core Brisbane n’a rien apporté en termes de performances mais a par contre permis à AMD de proposer des Athlon 64 X2 tous dotés d’un TDP de 65 watts, valeur réservée aux Energy Efficient sur le core Windsor en 90 nanomètres. Cette année en demi-teinte au niveau des sorties de processeurs AMD ne doit pas faire oublier que 2006 fut aussi l’année de gros contrats OEM pour AMD avec entre autres Dell et HP, entraînant une certaine surchauffe dans les usines du fondeur et une situation tendue dans l’approvisionnement du channel, à savoir le commerce de détail. Le passage au 65 nanomètres devrait quelque peu soulager la production à ce niveau.

Lire le test de l’athlon 64 AM2 3Ghz sur Matbe.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here