Bataille HD DVD – Blu-ray : Toshiba capitule

0
3

L’annonce met fin à une guerre de trois ans, Toshiba et Sony ayant échoué à lancer un format unifié en 2005 (voir cette actualité). Toshiba a annoncé au cours d’une conférence de presse organisée ce 19 février à Tokyo, le retrait de son format optique dédié à la haute définition du marché (HD DVD). Le groupe indique qu’il cessera progressivement ses livraisons de lecteurs HD DVD jusqu’à la fin du mois de mars, date à partir de laquelle il ne fabriquera ni ne développera plus de nouveaux lecteurs. Toshiba s’engage toutefois à assurer le suivi des produits déjà présents sur le marché, notamment en termes de service après-vente.

« Nous avons longuement analysé et évalué quel serait l’impact sur le long terme de la poursuite de ce qui apparait comme une “guerre pour le format nouvelle génération” et nous sommes arrivés à la conclusion qu’une décision rapide contribuera mieux au développement du marché », a déclaré ce matin Atsutoshi Nishida, président et CEO de Toshiba.

Cette annonce est un coup dur pour les partenaires de Toshiba, et tout particulièrement pour ceux qui avaient choisi d’accorder une confiance exclusive au HD DVD. Les studios Universal et Paramount risquent maintenant de se tourner vers le format Blu-ray, alors que la rumeur prête à déjà à Microsoft l’intention de proposer un lecteur externe à ce format pour sa console Xbox 360. Toshiba, pour sa part, affirme dans un communiqué son intention de « maintenir sa collaboration avec les sociétés » ayant participé au HD DVD. « Dans la perspective de futures opportunités commerciales, Toshiba étudiera la possibilité de mettre en place une coopération avec ces entreprises, basée sur les nombreux actifs acquis dans le cadre du développement du HD DVD ».

Sony remporte donc ici une large victoire, pressentie depuis le début du mois de janvier avec les défections successives de Warner, de Netflix et de Wal-Mart. Les consommateurs ne peuvent que se réjouir du retrait de Toshiba qui leur évitera d’acheter des platines hybrides (avec double royalties). La victoire du Blu-ray devrait donner un coup de fouet au secteur du DVD nouvelle génération car il clarifie la situation pour les consommateurs qui hésitaient entre les deux formats… à condition toutefois que Sony joue le jeu au niveau des tarifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE