L’IPod vicitime de son succès

0
8

Depuis son lancement au printemps 2003, l’iPod connaît un succès qui ne se dément pas. Pour la deuxième fois, le baladeur numérique d’Apple devrait faire partie des cadeaux phare venant garnir le sapin. Certains analystes ont prévu que le constructeur à la pomme doublerait ses ventes en unités au quatrième trimestre par rapport au troisième pour les porter à 4 millions d’appareils. Sur la période juillet-septembre, le walkman numérique pesait 23% du chiffre d’affaires total du fabricant d’ordinateurs.

Rançon du succès oblige, les observateurs craignent que le constructeur se retrouve en rupture de stocks, même si ce dernier a tenté de donner des gages. A l’occasion de récentes conférences, les responsables d’Apple assuraient qu’il n’y avait aucun problème d’approvisionnement au niveau des composants, comme cela avait été le cas au moment du lancement de l’iPod mini en Europe. A ce moment là d’ailleurs, Apple avait été soupçonné d’organiser lui même cette pénurie à des fins publicitaires.

Reste que certains doutent. “En passant de 2 à 4 millions d’exemplaires fournis en un trimestre, cela tend la chaîne d’approvisionnement”, témoigne un analyste de NPD Group interrogé par Reuters. “Il fallait qu’ils commencent à produire les exemplaires nécessaires il y a longtemps, peut-être même dès l’été”.

Même si le mini iPod couleur rencontre un franc succès, c’est le modèle traditionnel blanc, doté d’une mémoire de 20 gigabits et capable de stocker 5.000 chansons qui continue de susciter le plus d’engouement. C’est donc ce dernier qui pourrait faire défaut. D’ailleurs, force est de constater qu’il n’est plus toujours disponible. Sur le site d’Amazon, il est indiqué qu’il sera “bientôt en stock”. Sur son site, Apple
admet qu’il lui faut entre 1 et 3 jours pour être réapprovisionné alors que normalement tous les articles sont en stock. Le site de distribution des Retail Circuit City Stores avoue être en rupture pour le moment sur ce modèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE