Article sur l’Intel Sonoma

0
3

L’excellent site X86-secret publie un article consacré à la “nouvelle” plate-forme d’Intel pour les ordinateurs portables : le Sonoma.

Lors du lancement de la plate-forme Centrino il y a presque deux ans, nous pensions comme beaucoup de confrères que c’était surtout le nouveau processeur Pentium M qui se distinguerait. Quelle erreur ! Outre le processeur, l’idée implacable d’Intel a été de mettre l’accent sur la plate-forme complète. Ainsi, à l’heure actuelle, si le Pentium M reste une affaire d’initié, le nom de Centrino évoque pour le grand public performance, mobilité et qualité.

Sans conteste la plus grosse réussite commerciale d’Intel depuis 2 ans, le Centrino est donc une plate-forme composée d’un chipset, d’un CPU et d’un composant WiFi Intel. Permettant d’établir un standard de qualité reconnu chez les fabricants de portables, le Centrino a peu à peu augmenté ses parts de marché afin de devenir actuellement le leader du domaine. Toutefois, la première évolution du Centrino commence maintenant sérieusement à vieillir : Le Pentium M utilise un FSB très lent, le chipset est en retard de deux générations et ne supporte pas une partie des normes intéressantes à l’heure actuelle. Quant au chipset Wifi, il ne supporte que le 802.11b (11 Mbit/s). Il fallait donc remettre cette plate-forme au goût du jour afin de ne pas risquer de décevoir les utilisateurs adeptes de portables performants et disposants de toutes les options à la mode sans sacrifier l’autonomie. Centrino est mort, Vive Centrino !

Conservant le même nom commercial que la plate-forme précédente, la plate-forme connue précédemment sous le nom de code de Sonoma est donc maintenant une réalité. Plusieurs fois retardée, elle est majoritairement basée sur une refonte complète des différents bus d’entrées/sorties. Niveau processeur, le Dothan FSB400 laisse place au Dothan FSB533, qui dispose du NX Bit en standard ainsi que d’un FSB plus performant, passant de 100 à 133 MHz. Côté chipset, c’est le grand chambardement puisque le couple i855/ICH4 s’efface donc face au couple i915/ICH6, qui apporte le support Dual DDR-II, Serial ATA, PCI Express, HD Audio et autres. Quant au composant WiFi, l’Intel PRO/Wireless 2100BG passe la main au 2915ABG, plus performant et supportant d’autres normes supplémentaires.

Bien que les plus grosses innovations viennent ici du chipset i915 que nous avons déjà testé amplement dans sa version desktop, nous avons jugé bon de tester la plate-forme Sonoma afin de décrire en détail les différences de celle-ci face à la précédente. Pour ce faire, nous allons tester en détail le nouveau CPU, décrire le nouveau chipset et le nouveau composant WiFi. Pour nous aider dans cette tâche, nous utiliserons un des derniers portables d’Asus basé sur Sonoma, l’Asus V6V. Procédons.

Lire l’article sur x86-secret

LAISSER UN COMMENTAIRE