Internet explorer en perte de vitesse ?

0
6

Pour la première fois depuis 1999, les parts de marché d’Internet Explorer, le navigateur Web de Microsoft, ont enregistré une légère baisse de 1% en juin, selon le cabinet d’études américain Websidestory.

De 95,7% en juin, elles sont passées à 94,7% en juillet. Une petite faiblesse qui profite aux concurrents Mozilla et Netscape qui  progressent de 3,21% à 4,05% durant la même période.

Selon une autre étude du cabinet Onestat, les différentes versions d’IE (6.0, 5.5, 5.0 et 4.0) qui représentaient 94,4% du marché des navigateurs en janvier dernier ont perdu du terrain pour atteindre 93,6% en mai. À l’inverse,  toutes les alternatives ont progressé sur la même période, selon Onestat. Mozilla passe ainsi de 1,8% à 2,1% de parts de marché; Opera 7.0 de 0,8% à 1%; et Safari (Apple) de 0,4% à 0,7%.

Le peu de mises à jour du navigateur et la multiplication des virus et des failles découvertes, comme le virus Scob il y a quelques semaines, expliquent sans doute ce recul…

LAISSER UN COMMENTAIRE